Au commissariat cette semaine : vols, violences, conduites sans permis et 2 policiers blessés par des lycéens

Un homme qui asperge sa femme de gaz lacrymogène, la passagère d’une voiture qui se fait arracher son téléphone ou encore des lycéens qui se rebellent… Voici un peu de l’activité du commissariat de Mamoudzou de ces derniers jours.

Un policier a été blessé par un lycéen ce vendredi au matin, à proximité du rond-point du Commandant Passot. Il était 7 heures lors que les effectifs de police intervenaient suite à des tensions avec des lycéens. Les jeunes voulaient monter dans un bus scolaire sans titre de transport.
Les Policiers ont alors demandé à l’un d’entre eux de descendre du bus. Le jeune refusant, il s’est rebellé lors de l’intervention. Il jette sa sacoche au visage d’un policier, lui occasionnant des blessures et porte des coups à 3 autres Policiers.

Plus tôt dans la semaine, mercredi à Kawéni, un autre contrôle dans un bus scolaire a permis aux forces de l’ordre de trouver un couteau dans les affaires d’un mineur de 17 ans. Là encore, le lycéen s’est rebellé blessant un policier. Dans les deux cas, les jeunes ont été placés en garde à vue.

Mercredi toujours, à Mtsapéré, un homme a « gazé » son épouse lors d’un différend conjugal. Les policiers sont intervenus et se sont copieusement faits insulter et menacer par l’individu. Lui aussi a été placé en garde à vue. Il est convoqué au tribunal.

Encore un vol à la portière

Une femme, passagère d’une voiture, s’est fait arracher son téléphone portable, ce mardi au rond-point El Farouk. Par chance, le lendemain, elle a reconnu deux de ses agresseurs à proximité de ce même rond-point et a contacté le commissariat. Un équipage de police s’est rendu sur place et a interpellé les 2 individus qui ont été placés en garde à vue.

Deux jeunes convoqués au commissariat ce jeudi devaient s’expliquer sur leur implication dans des violences avec arme en groupe commises au mois d’avril. Ils avaient été identifiés comme faisant partie d’un groupe de trois agresseurs qui avait frappé leur victime à l’aide d’une barre de fer à la cuisse et à la tête. L’un d’eux a reconnu les faits, le second a été innocenté mais un 3e a été arrêté le lendemain et placé en garde à vue.

Des coups pour un téléphone

Jeudi toujours, vers 18h10 à la gare maritime de Mamoudzou, un jeune homme est abordé par trois individus qui le frappent et lui dérobent son téléphone portable. Rapidement sur les lieux, des policiers de la BAC prennent en charge la victime et parviennent à interpeller deux individus. Le premier est formellement reconnu par la victime. Quant au second, il a été arrêté… pour avoir tenté de libérer premier !

Enfin, deux automobilistes ont été contrôlés sans permis par des policiers, ce jeudi en début de soirée à Cavani. Ils sont convoqués par le service des délits routiers pour la poursuite des investigations.

RR
www.lejournaldemayotte.com

à voir également en vidéo

horaire des barges

Petite terre (Quai Issoufali)
Chaque 1/2h: 05h30 - 20h00
Chaque heure: 20h00 - 00h00

Grande terre (Gare maritime)
Chaque 1/2h: 06h00 - 20h30
Chaque heure: 20h30 - 00h30
voir toutes les horaires de barges