Débrayage chez Total : les bidons interdits dans les stations, certains véhicules prioritaires pour faire le plein

Alors qu’une partie des salariés de Total a débrayé ce vendredi 11 août, les perturbations dans la distribution du carburant ont été très rapides.

La Préfecture a tenu une réunion ce jour à 16 heures en présence des représentants de la société
Total et des services de l’État concernés afin de faire un point de situation et de déterminer les
mesures à prendre pour l’approvisionnement des usagers prioritaires.

A l’issue de cette rencontre, deux arrêtés préfectoraux ont été signés par le sous-préfet Eric de
Wispelaere.
Il s’agit d’une part de l’établissement d’une liste des véhicules prioritaires, notamment des services
de santé et de sécurité, qui pourront être approvisionnés selon des modalités précises, à savoir des
horaires spécifiques et réservés aux stations de Pamandzi, Majicavo (Centre commercial Lukida) et
Chirongui.

D’autre part, l’approvisionnement et le stockage de carburants dans des bidons et jerrycans est
interdit temporairement, pour des raisons de sécurité des personnes.

La Préfecture de Mayotte reste attentive à l’évolution de la situation au sein de cette entreprise qui
concourt au bon fonctionnement de la société mahoraise.

à voir également en vidéo