Grève des postiers : la direction de La Poste fait le point des avancées et des attentes

La grève reconductible de ce 30 novembre avait été anticipée par la direction de La Poste Mayotte avec des avancées qu’avaient soulignés les grévistes réunis en intersyndicale. Elle fait le point sur les investissements à venir.

Comme nous l’avons écrit, la rencontre entre direction et grévistes à la veille du mouvement du 30 novembre avait été plutôt fructueuse. Ils ont été entendus par la direction Outre-mer sur leur demande d’audit sur les investissements et les effectifs de La Poste à Mayotte, et la direction s’est engagée à « respecter les processus de recrutement et à renforcer les effectifs en adéquation avec le trafic tous les ans », indique-t-elle dans un point sur la situation. Qui chiffre l’impact de la grève suivie par 28% du personnel.

Il est en revanche souligné que les agents sont plutôt bien lotis : « Le niveau de rémunération d’un postier mahorais est identique à celui d’un postier métropolitain depuis le 1er juillet 2005. Les salariés bénéficient d’avantages liés à la convention commune, Accords salariaux, Accords d’entreprise, Mesures salariales prises par La Poste. (Retraite complémentaire, tickets restaurant, allocation retraite, prime de pénibilité, Prime Ultra marine…) ».

2,2 millions d’investissement en 3 ans

Concernant le déficit d’infrastructures qui nous mettrait bien loin de Marseille et de sa Canebière au grand dam de Mounir Mougné, Secrétaire de Sud PTT, pour la direction, Mayotte serait dans les clous : « Le maillage territorial est respecté avec les engagements pris au National. Un point de contact pour tous à moins de 5kms ou moins de 20 minutes ».

Des investissements sont néanmoins programmés : « Pour la période 2017-2019, 2,2 millions d’euros seront investis pour améliorer les conditions de travail des postiers et l’accueil des clients avec la rénovation des bureaux de poste. Des recherches de solutions de délocalisation et d’agrandissement des établissements sont en cours partout où c’est nécessaire »

En réponse à la demande de formation, le directeur Gaëtan Longeau explique qu’ »une méthode de conduite du changement est mise en place afin de promouvoir un dialogue social de qualité et renforcer l’écoute des collaborateurs pour mieux prendre en compte leurs attentes. En 2017, 437 jours de formation ont été dispensés afin de développer les compétences de l’ensemble des postiers ».

« La Poste de Mayotte reste ouverte au dialogue et rencontrera les représentants du personnel autant de fois que nécessaire. » Une volonté de communiquer en tout cas qui dénote avec la tendance en cours, les médias avaient presque perdu l’habitude de recevoir des communiqués des directions malmenées par des conflits sociaux….

A.P-L.

lejournaldemayotte.com

à voir également en vidéo

horaire des barges

Petite terre (Quai Issoufali)
Chaque 1/2h: 06h00 - 20h00
Chaque heure: 20h00 - 03h00

Grande terre (Gare maritime)
Chaque 1/2h: 06h30 - 20h30
Chaque heure: 20h30 - 03h30
voir toutes les horaires de barges