Installation d’un médecin libéral à Trévani grâce à une incitation de 60.000 euros

Un nouveau médecin arrive à Trévani. Ce n’est pas un professionnel de santé supplémentaire, puisqu’il succède au docteur Beretti. Le docteur Laborie bénéficie de mesures incitatives à l’installation de l’ARS OI et de la Caisse de sécurité sociale, et va pouvoir reprendre en libéral les patients du nord de l’île.

L’arrivée du docteur Laborie à Trévani (commune de Koungou) avait été annoncée par le directeur de l’antenne locale de l’Agence Régionale de Santé (ARS), Xavier Montserrat. Un nouveau médecin donc pour Mayotte, mais qui succède en fait à un de ses collègues. Il s’installe grâce à une mesure incitative signée par la Caisse de Sécurité sociale de Mayotte (CSSM) et l’ARS océan Indien, le Contrat d’aide d’Installation des médecins (CAIM).

Il y avait eu trois précédents au mois d’août dernier, preuves d’un début de climat d’engagement des autorités de santé pour rendre attractif le territoire. Grâce aux aides conventionnelles, notamment le contrat d’aide à l’installation des médecins, le professionnel de santé reçoit un soutien financier à hauteur de 50.000 € minimum pour un engagement de 5 ans.

Ce contrat vise à favoriser l’installation et le maintien des médecins dans les zones caractérisées par une insuffisance de l’offre de soins et par des difficultés d’accès aux soins, et où les besoins en implantation de professionnels de santé ne sont pas satisfaits.

Engagement sur 5 ans

La moitié de l’aide est versée à l’installation du médecin à Mayotte, l’autre au bout d’un an d’exercice. « Elle vise à l’accompagner dans cette période de fort investissement généré par le début d’activité en exercice libéral (locaux, équipements, charges diverses, etc.) », indique la CSSM.

Le médecin s’engage en retour à exercer à Mayotte pendant 5 ans consécutifs à compter de la date d’adhésion au contrat, à exercer son activité au sein d’un groupe, d’une communauté professionnelle territoriale de santé, d’une équipe de soins, dans un délai de 2 ans à la date de signature du contrat et ce jusqu’à la date de fin de validité, à proposer au moins deux jours et demi de libéral par semaine, et à participer au dispositif de permanence des soins ambulatoire.

L’aide forfaitaire dépassera le montant minimum pour atteindre 60.000 € (50% versés à la signature du contrat et 50% versés à la date du 1er anniversaire du contrat), et sera donc attribuée au docteur Gilles Laborie qui s’installe à Trévani, à la suite du départ du docteur Beretti. Il connaît déjà Mayotte pour y avoir exercé il y a quelques années.

Ont participé à la signature du contrat dans les locaux de la CSSM, Virginie Mbodji, chargée de mission offre de soins ambulatoire, réseaux et professionnels de santé, animation territoriale (ARS OI), Salim Mouhoutar, Directeur adjoint de la Délégation de l’île de Mayotte (ARS OI), Aurélie Jaulin, Sous-Directrice de la CSSM, et le docteur Gilles Laborie, accompagné de sa femme

A.P-L.

lejournaldemayotte.com

à voir également en vidéo

horaire des barges

Petite terre (Quai Issoufali)
Chaque 1/2h: 05h30 - 20h00
Chaque heure: 20h00 - 03h00

Grande terre (Gare maritime)
Chaque 1/2h: 06h00 - 20h30
Chaque heure: 20h30 - 03h30
voir toutes les horaires de barges