L’évolution de Pôle Emploi Mayotte en question

Pôle Emploi Mayotte cherche sa voie. Dans un contexte de fortes tensions sociales et de changement de directeur territorial, une réunion de l’instance paritaire de Pôle Emploi Mayotte présidée par Carla Baltus s’est tenue ce lundi 10 juillet 2017, en présence du directeur général adjoint de Pôle Emploi Michael Ohier, venu de Paris et mandaté par le directeur général Jean Bassères.

Cette instance paritaire créée en 2012 est composée de représentants de syndicats du patronat et de ceux des salariés, des acteurs qui ont permis la mise en œuvre de la nouvelle convention d’assurance chômage à Mayotte appliquée depuis mars 2016 pour trois ans.

Il ressort de cette réunion la perspective d’évolutions importantes pour la jeune institution. L’augmentation des effectifs, de 59 à 91 agents, va d’abord permettre à Pôle emploi Mayotte de disposer d’un comité d’entreprise propre au département et non plus rattaché à celui de La Réunion.

L’instance a également sensibilisé le directeur général adjoint sur les mauvaises conditions d’accueil des usagers de Pôle emploi à Mayotte, sur la pertinence de la dématérialisation des inscriptions des demandeurs d’emploi mais aussi sur l’arrivée de psychologues du travail pour accompagner les demandeurs d’emploi.

Il a également été question du sujet de la régionalisation présenté comme une « nouvelle priorité ». Le représentant parisien s’est engagé à répondre à cette demande d’évolution statutaire de Pôle Emploi Mayotte après une étude juridique. L’instance paritaire a donné l’échéance du 30 septembre pour apporter une réponse à cette demande qu’elle juge « légitime, presque une évidence et qui n’a nullement besoin ‘d’analyse juridique supplémentaire’ », Mayotte étant un département.

Il s’agit donc pour Pôle Emploi Mayotte de s’autonomiser vis-à-vis de La Réunion, en particulier sur toutes les fonctions support (RH, logistique, immobilier, informatique, comptabilité…) et ainsi « d’accroitre les moyens humains et techniques et offrir de meilleures prestations aux demandeurs d’emploi ».

L’instance paritaire souhaite associer tous les parlementaires de Mayotte pour que « Mayotte connaisse enfin un Pôle Emploi Régional comme dans tous les autres DOM et une Instance Paritaire Régionale ».

En attendant l’avancée de ces travaux, l’ouverture de trois nouvelles antennes, à Dzoumogné, Chirongui et Kawéni, est déjà programmées d’ici 2018.

Le JDM.

à voir également en vidéo

horaire des barges

Petite terre (Quai Issoufali)
Chaque 1/2h: 05h30 - 20h00
Chaque heure: 20h00 - 00h00

Grande terre (Gare maritime)
Chaque 1/2h: 06h00 - 20h30
Chaque heure: 20h30 - 00h30
voir toutes les horaires de barges