Le personnel du collège de Passamainty menace d’élargir le droit de retrait

« Surpopulation dans les établissements scolaires et sensibilisation des parents d’élèves », le Syndicat National Force Ouvrière des lycées et collèges (SNFOLC) réclame la prise en charge de ces deux problématique à l’origine selon lui des « graves violences qui se sont produites entre élèves au sein et aux abords du collège de Passamainty ».

Le personnel du collège Ouvoimoja de Passamainty annonce poursuivre le droit de retrait qu’il exerce dans le cadre de ces violences, qui avaient emmenées 3 élèves vers l’hôpital et l’arrestation de 5 autres. Le CHSCT (Comité d’Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail) demandé en raison des désaccords avec l’administration s’est tenu, mais n’aurait pas apporté de réponses suffisantes : « Le personnel du collège s’attache en particulier au renforcement pérenne des moyens humains de vie scolaire pour anticiper et gérer les nombreuses bagarres et mouvements de panique des élèves, ce à quoi Mme le Vice-recteur se déclare en incapacité de répondre. Il réclame également des aménagements et réparations immédiates des points d’accès et de la clôture de l’établissement. »

De son côté, le vice-rectorat a mis en place un service bénévole de parents afin d’assurer eux-même la sécurité de leurs enfants, comme cela fonctionne dans d’autres établissements.

L’ensemble du personnel maintient sa demande urgente de mesures et engagements : « sécurisation des portails et grillages du collège afin d’éviter toute intrusion, création de 2 postes de CPE en plus (actuellement 2 CPE pour 1665 élèves, 1800 à la
rentrée), création de 6 postes d’Assistants d’Éducation supplémentaires (actuellement 11 équivalents
temps plein), création de 2 postes de médiateurs. »

Jusqu’à ce jour, malgré le droit de retrait qu’ils exercent, les personnels indiquent avoir assuré le service administratif lié à la fin d’année scolaire (conseils de classe, convocations pour le brevet, etc.). Mais cela pourrait ne pas durer : « Sans réelle réponse à la situation de danger grave et imminent venant du Vice-rectorat et du ministère de l’éducation nationale, ils se voient contraints de maintenir leur droit de retrait, sans assurer le service administratif qui reste à accomplir. »

Les délégués des parents d’élèves du collège ainsi que les syndicats CGT Educ’Action, SNES FSU et FO ont réaffirmé leur soutien à l’ensemble du personnel du collège Ouvoimoja.

 

 

mots clés de l'article : Mayotte , société , orange , Fil info , vice-rectorat , Passamainty , CHSCT

à voir également en vidéo

horaire des barges

Petite terre (Quai Issoufali)
Chaque 1/2h: 05h30 - 20h00
Chaque heure: 20h00 - 03h00

Grande terre (Gare maritime)
Chaque 1/2h: 06h00 - 20h30
Chaque heure: 20h30 - 03h30
voir toutes les horaires de barges