Sada : Une formation innovante pour « sensibiliser les élus »

A Sada, Anchya Bamana a décidé d’offrir une formation à ses conseillers municipaux. Un peu de droit et beaucoup d’administratif, pour les aider à mieux cerner leur rôle.

Des élus bien au fait de leurs droits, devoirs, responsabilités et prérogatives, ça semble évident. Mais parce que dans la vie, tout s’apprend, la mairie de Sada a décidé de prendre les devants, et d’offrir à ses conseillers municipaux, une formation en bonne et due forme. Une première depuis 2014.

« Dès 2014, nous avions pour objectif d’offrir une formation à nos élus, relate Anchya Bamana, la maire de Sada. Maintenant que nos finances sont stabilisées, on peut permettre à nos élus d’acquérir les fondamentaux en droit pénal et civil. Cela les sensibilise à tous les sujets qui nous concernent, et aux règles qui régissent la collectivité. C’est indispensable à notre cohésion de groupe. »

La formation, assurée par un institut parisien, l’ISE (institut supérieur des élus), coûte 5000€ à la commune. Un prix raisonnable au regard des enjeux. Presque un tiers des conseillers municipaux, soit 9 sur 33, plus Anchya Bamana elle-même, participent à cette formation.

Moins coûteux qu’une formation en métropole

« Cela nous permet de mieux analyser notre action du quotidien, c’est super intéressant et moins coûteux que d’envoyer les élus en métropole. On peut ainsi décortiquer nos modes de fonctionnement, et bien définir le rôle des élus, les délégations du Conseil départemental, et nos compétences propres. Par exemple en cas de recrutement, il y a un volet de gestion des ressources humaines qui est une compétence du maire. Après débat bien sur. Autre exemple, des élus pensent parfois que parce que je leur ai délégué une responsabilité, ils ne doivent plus me rendre de comptes, ce sont des exemples concrets. »

La formation d’une durée de deux jours doit s’achever ce vendredi après-midi. La première magistrate de Sada aimerait que cette initiative serve d’exemple aux communes voisines. « Leurs élus aussi doivent être formés pour mener à bien leurs missions ».
Pour ce qui est de Sada, d’autres interventions pourraient avoir lieu à l’avenir. « En fonction de la conclusion de la formation et des besoins des élus, on pourra faire revenir l’intervenant. »

Y.D.

à voir également en vidéo

horaire des barges

Petite terre (Quai Issoufali)
Chaque 1/2h: 05h30 - 20h00
Chaque heure: 20h00 - 00h00

Grande terre (Gare maritime)
Chaque 1/2h: 06h00 - 20h30
Chaque heure: 20h30 - 00h30
voir toutes les horaires de barges