« Selfise ton préservatif » pour sauter « un fossé culturel »

Les étudiants du CUFR ont décidé de prendre en main la problématique du préservatif à Mayotte, encore peu utilisé. L’idée a germé de faire un concours de selfies, pour aborder avec les codes des jeunes ce sujet encore tabou.

Elles n’ont pas vraiment capoté, les précédentes campagnes pour le préservatif. Mais on ne peut pas dire non plus que ce moyen de protection et de contraception ait été intégré dans les moeurs des jeunes Mahorais. « Le préservatif n’est toujours pas un réflexe, les campagnes de prévention sont timides », constate Saïd Mohamadi, président de l’association des étudiants du CUFR, à l’origine de cette idée de concours pour le moins atypique, voire gonflée.

« Nous sommes le département où il y a le plus de grossesses précoces avec la Guyane. Il y a un fossé de communication entre les jeunes et leurs parents sur l’éducation à la sexualité, et ce fossé est surtout culturel, analyse l’étudiant. »
C’est en partant de ce constat qu’a germé l’idée d’une campagne à la fois tape à l’oeil et légère. « L’opération Selfise ton préservatif est une campagne de communication sur Internet pour utiliser le préservatif. Lorsque le message est porté par des professionnels et quand il est porté par des jeunes et des pairs, c’est différent. »

Loin donc des images de préservatifs et de gros virus méchants qui ornent encore les murs du marché couvert, cette campagne « passe très bien, les étudiants sont très demandeurs de ce type de campagne et d’initiative se réjouit le jeune homme. Ce n’est pas tous les jours qu’on a l’occasion de parler de sexualité et de pratiques à risque. De plus, faire ça au CUFR, lieu de formation et de recherche, revêt une certaine symbolique. »

D’autant que selon le président de l’association étudiante, un important retard est pris dans la prévention auprès des jeunes, malgré des campagnes dans le secondaire qui ne sont « pas suffisantes ».

Un billet d’avion à gagner

« On a ici des jeunes filles de la première à la troisième année qui ne sont pas au fait de ces questions. D’ailleurs ce n’est que depuis cette année que l’on a au CUFR un médecin de médecine préventive qui vient une fois par semaine, ça n’est pas assez. Les professionnels sont là mais ne peuvent agir partout. »
C’est pourquoi en plus du projet de concours de selfie, l’association a « mis mis en place le dispositif Etudiants Relais Santé qui consiste à recruter des étudiants en première et 2ème année, et à les former à la prévention santé, addictions et sexualité ainsi que secourisme. Huit ont été formés pour intervenir dans les lycées. On a fait la demande au Vice Rectorat et on attend le retour des établissements intéressés. »

En attendant, les lycéens et étudiants majeurs peuvent d’ors et déjà participer au concours qui a débuté officiellement ce jeudi. Il s’agit simplement de se prendre en photo, seul ou à plusieurs, sans vulgarité, en arborant un préservatif emballé. Puis de poster ce selfie sur Facebook avec le hashtag #selfisetonpreservatif accompagné d’un slogan original pour sensibiliser à son usage. Le hashtag permettra aux organisateurs de retrouver tous les selfies partagés. Sur l’ensemble, les 20 à recueillir le plus de « likes » seront confiées à un jury qui en sélectionnera d’abord 10, puis cinq. Les 5 lauréats verront leur photo placardée avec le slogan dans les lycées et au CUFR « voire en quatre par trois dans tout Mayotte si la campagne rencontre un certain succès » espère l’organisateur.

De plus, plein de lots bien sympathiques seront à gagner, aux premiers rangs desquels figurent un aller-retour à la Réunion, un baptême de plongée et un téléphone portable. « Des partenaires se rajoutent, donc il y aura encore plus de cadeau » se réjouit Saïd Mohamadi.
La remise des prix aura lieu le 14 février. Et non ça n’a rien d’un hasard.

Y.D.

à voir également en vidéo

horaire des barges

Petite terre (Quai Issoufali)
Chaque 1/2h: 05h30 - 20h00
Chaque heure: 20h00 - 03h00

Grande terre (Gare maritime)
Chaque 1/2h: 06h00 - 20h30
Chaque heure: 20h30 - 03h30
voir toutes les horaires de barges