Un projet de « ciel unique » pour 17 pays francophones africains dont Madagascar

Madagascar vient d’accueillir la grande réunion annuelle des membres de l’Asecna, l’Agence pour la sécurité de la navigation aérienne en Afrique et à Madagascar. L’organisation est chargée de contrôler la circulation aérienne et le guidage des avions sur plus de 16 millions de km², autrement dit, l’équivalent de l’espace aérien des 17 pays francophones africains membres de l’agence.

Les pays membres ont adopté un plan d’orientation stratégique. L’objectif : créer en moins de 15 ans un « ciel unique africain », un vieux rêve porté par l’Union africaine.

Pendant quatre jours, les experts et les 17 ministres des transports ont travaillé sur un programme de développement, pour unifier les procédures applicables dans les différents pays, avec 2032 en ligne de mire. Les passagers devraient aussi y trouver leur compte avec une baisse des coûts fixes liés aux fonctionnements des aéroports.

Reste la question du financement du plan. Il est estimé à 423 milliards de francs CFA (650 millions d’euros) et uniquement pour les quatre premières années. L’Agence espère que des bailleurs de fonds internationaux (BAD ou UE) s’impliqueront mais aussi que de nouveaux pays rejoindront la démarche.

à voir également en vidéo

horaire des barges

Petite terre (Quai Issoufali)
Chaque 1/2h: 05h30 - 20h00
Chaque heure: 20h00 - 00h00

Grande terre (Gare maritime)
Chaque 1/2h: 06h00 - 20h30
Chaque heure: 20h30 - 00h30
voir toutes les horaires de barges