Jean-Jacques Annaud épinglé par les "Paradise Papers", son avocat plaide la naïveté

© AFP - WANG ZHAO

Jean-Jacques Annaud, cité dans les révélations des "Paradise Papers" pour avoir soustrait au fisc une partie de son patrimoine, est "bon cinéaste, mais pas excellent fiscaliste", a déclaré mercredi à Radio France son avocat, chargé de régulariser auprès de Bercy la situation du réalisateur.

C’est par le Los Condores Trust, domicilié aux Iles Caïman, que Jean-Jacques Annaud a caché 1,48 million de dollars (1,2 million d’euros) au fisc français, selon Radio France et Le Monde, qui font partie du Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ) à l’origine des révélations.

L’argent du trust proviendrait de la rémunération du réalisateur pour le film "Sept ans au Tibet" (1997), qui a généré 110 millions d’euros au box-office mondial.

"À partir des années 1995, Monsieur Annaud a été lié à un studio de cinéma qui dépend du Groupe Sony et notamment de Columbia. Ce studio lui a versé une rémunération, en lui indiquant qu’il devait la percevoir à travers une structure montée par l’avocat-conseil du studio", a déclaré Me Delloye à Radio France.

"L’argent a donc été versé sur ce compte détenu par l’intermédiaire d’un trust qui n’était donc pas créé à l’initiative de M. Annaud, mais à la demande du studio. Ce dernier souhaitait le rémunérer de cette manière", a-t-il ajouté.

Selon son avocat, Jean-Jacques Annaud a été ensuite mal conseillé lorsqu’il a fait transférer cet argent en Asie. "M. Annaud est bon cinéaste, mais pas excellent fiscaliste. Je pense qu’il a été conseillé par des avocats anglo-saxons, mais aussi par la banque", a-t-il dit.

Depuis ces révélations, le réalisateur de "L’ours", qui tourne actuellement au Canada l’adaptation au format série télévisée du best-seller "La Vérité sur l’affaire Harry Quebert" de Joel Dicker, fait en sorte de régulariser sa situation fiscale.

"Nous avons, au cours du mois d’octobre, transmis l’ensemble des informations à l’administration fiscale. Nous leur avons dit que nous étions en train de procéder à un audit de la situation fiscale de M. Annaud et que nous voulions, en toute transparence, signaler l’existence de ces structures et de ce compte bancaire détenu à l’étranger", a expliqué Me Delloye.

Plusieurs personnalités et grands groupes sont épinglés par l’enquête des "Paradise papers" sur les pratiques d’optimisation fiscale à l’échelle mondiale.

Le Consortium international des journalistes d’investigation, qui regroupe 96 médias de 67 pays, dévoile depuis dimanche des enquêtes basées sur une fuite de 13,5 millions de documents financiers.

à voir également en vidéo

horaire des barges

Petite terre (Quai Issoufali)
Chaque 1/2h: 05h30 - 20h00
Chaque heure: 20h00 - 03h00

Grande terre (Gare maritime)
Chaque 1/2h: 06h00 - 20h30
Chaque heure: 20h30 - 03h30
voir toutes les horaires de barges