Des habitants de Terre-Sainte ne veulent pas des touristes au port

photo RB imaz Press Reunion

Ce lundi 5 septembre 2017, la municipalité de Saint-Pierre présentait ses projets pour la modernisation du port de plaisance. Au programme : des travaux de sécurisation de la jetée, qui pourront démarrer après une phase d’étude de faisabilité. À terme, le site pourrait accueillir des croisiéristes. L’idée ne plaît pas à certains habitants de Terre-Sainte, qui estiment que leur quartier pourrait perdre son authenticité. Michel Fontaine, député-maire de Saint-Pierre, note que "le sud est l’entrée touristique par excellence" de La Réunion et met l’accent sur "la sécurisation du site"

 

Non, ils ne veulent pas que le port de Saint-Pierre accueille des bateaux chargés de touristes ! Plusieurs habitants de Terre-Sainte déplorent les futurs projets d’aménagements présentés au début du mois de septembre par la municipalité. Le sénateur-maire Michel Fontaine a notamment annoncé que la jetée Est, abîmée suite à des épisodes succesifs de houle, serait sécurisée.

Après une phase d’étude, les travaux pourraient débuter en 2020. À terme, le port de plaisance pourrait accueillir des croisiéristes. Sur Facebook et notamment la page "Pêcheurs Terre-Sainte", des habitants et connaisseurs du petit quartier déplorent cette idée. Olivier y a vécu pendant 25 ans. Aujourd’hui, il a 29 ans et sa famille ainsi que ses amis vivent encore dans le village de son enfance. Lui est contre ce réaménagement : "J’estime que Terre Sainte perd de son authenticité, petit à petit. Qui dit plus de tourisme, dit développement d’espaces locatifs tels que des hôtels et bungalows et les gros achèteront les petits !".

Lire aussi - Développement de Saint-Pierre : le port accueillera des touristes

Car la jetée Est prochainement sécurisée donne directement sur le petit village de pêcheurs bien connu du sud. Mais le sénateur-maire de Saint-Pierre se veut rassurant. Pour le moment, le projet n’est qu’au stade d’étude et les travaux ne pourront pas commencer avant quelques années. "Le projet, c’est l’allongement de la jetée de Terre-Sainte de 50 mètres, elle a été détruite par la houle. Ça permet de sécuriser l’entrée du port pour les pêcheurs et les plaisanciers" précise t-il en premier lieu. En ajoutant que "le sud est quand même l’entrée touristique par excellence au niveau de l’île de La Réunion, il faut savoir ce que l’on veut".

- Permettre aux touristes de visiter le sud -

Ce projet permettrait aux bateaux de croisière qui le souhaitent de faire débarquer leurs passagers dans le port de Saint-Pierre. Ce qui permettrait aux touristes de visiter le sud : "Le sud n’appartient pas qu’à certains privilégiés, il appartient à tous ceux qui veulent bien le visiter !" lâche l’élu saint-pierrois. Il met surtout l’accent sur la sécurisation du site, où les difficultés liées à la houle sont légion.

Aujourd’hui, il s’agirait donc de reconstruire la jetée pour améliorer l’entrée du port. Deux millions d’euros ont été déboursés dans le cadre de la phase d’études. 20 millions seront ensuite nécessaires pour remettre la jetée à son "état initial". En précisant que sur le quartier de Terre-Sainte, la mairie intervient "quasiment systématiquement" au sujet des "cessions de fronciers" qui donnent sur la mer. "La loi de protection du littoral interdit de construire sur le littoral marin" rappelle t-il.

Pour un autre habitant du quartier de Terre-Sainte, si travaux il doit y avoir, c’est plutôt sur les routes ques les pouvoirs publics devraient se concentrer. "On gâcherait l’authenticité de l’île pour des seuls profits financiers... Gardons ce sud tel qu’il est pour ne pas finir comme Saint-Gilles !" termine-t-il.

Au sujet de la disparition de la pêche traditionnelle, autre sujet d’inquiétude des habitants du village du sud, Michel Fontaine souligne qu’il dirige "la seule commune à avoir interdit la réserve marine sur son territoire". La réserve s’arrête effectivement à l’Étang-Salé : "Ce n’est pas en empêchant un gamin de chercher deux moules ou un petit zourite qu’on va résoudre nos problèmes. Interdire la pêche traditionnelle, c’est interdire une partie de notre patrimoine." Une bonne chose pour que le fameux "pêcheur Terre-Sainte" puisse vivre encore longtemps.

Publié ce mercredi 13 septembre à 3h/mp/

à voir également en vidéo

horaire des barges

Petite terre (Quai Issoufali)
Chaque 1/2h: 07h00 - 20h00
Chaque heure: 20h00 - 00h00

Grande terre (Gare maritime)
Chaque 1/2h: 07h30 à 20h30
Chaque heure: 20h30 à 00h30
voir toutes les horaires de barges