Impôts - Le prélèvement à la source, comment ça marche ?

photo d’archive imaz press

Le ministre de l’Action et des Comptes public Gérald Darmanin l’a annoncé ce lundi 13 novembre, le prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu entrera en vigueur le 1er 2019. Imaz Press fait le point sur ce que cela va changer pour vous.

Dès le 1er janvier 2019, l’impôt sur le revenu sera prélevé directement sur les salaires par les employeurs ou les caisses de retraite. L’État collectera l’impôt sur le revenu lors du versement de votre salaire, et non plus un an après comme actuellement. L’idée est d’ajuster automatiquement le niveau d’imposition aux variations de revenus.

- Comment savoir ce que vous allez payer -

Comme le gouvernement l’avait annoncé, ce sont bien les employeurs qui seront chargés d’effectuer le prélèvement à la source pour les salariés. Pour les retraités, il sera prélevé par la caisse des retraites, mais sur la base d’un taux d’imposition calculé et transmis par l’administration fiscale.

Au printemps 2018, vous paierez vos impôts –de 2017- de la même manière qu’aujoud’hui. En 2019, vous paierez vos impôts sur les revenus de 2019. Alors, pas d’impôt sur le revenu en 2018 ? Pas réellement. Le gouvernement indique que "l’impôt sur les revenus 2018 sera alors effacé au moyen d’un crédit d’impôt spécifique afin d’éviter aux contribuables un double prélèvement en 2019". Autrement dit, vous paierez au 1er janvier 2019 des impôts prélevés à la source mais moindres : ceux de 2019 minorés du crédit d’impôt de ceux de 2018. Le prélèvement apparaîtra alors sur votre fiche de paie.


🔵 #Impôts : le #PrélèvementALaSource entrera en vigueur le 1er janvier 2019. Retrouvez les grandes étapes pour les contribuables 🔽 pic.twitter.com/Hjw9AbIbL1
— Ministères de Bercy (@_Bercy_) 13 novembre 2017


Vous connaitrez donc votre taux d’imposition pour 2019 dès la déclaration de vos revenus au printemps 2018.

- Ce n’est pas la fin de la déclaration de revenus -

Chaque année, une déclaration de revenus devra être réalisée pour faire le bilan de l’ensemble de vos revenus et permettre "l’imputation de réductions ou l’octroi de crédits d’impôts" précise le ministère. Cette déclaration aura pour but de signaler chaque mois de septembre de l’année suivante, des changements –hausse ou baisse du revenus, mariage, naissance…- qui pourront mettre à jour votre taux de prélèvement à la source.

En cas de changement de situation en cours d’année, il sera également possible de faire une mise à jour sur le site des impôts, ce qui impliquera automatiquement la modification de votre taux d’imposition.

- Vos informations personnelles peuvent rester confidentielles -

C’est l’une des principales inquiétudes liées au prélèvement à la source. Les impôts dépendent non seulement du salaire, mais également de la situation familiale et du patrimoine. Les employeurs, qui seront chargés d’effectuer le prélèvement à la source, pourraient déduire d’après le taux d’imposition d’un salarié, le niveau de ses autres revenus ou ceux de son conjoint. Avec la réforme, vous pourrez opter pour un taux neutre ou individualisé afin de ne pas dévoiler ce taux à votre employeur. Pas d’inquiétude, la somme versée à l’État restera la même.


#Impôts : le #PrélèvementALaSource pour les contribuables, comment ça marche ? Mode d’emploi 🔽 pic.twitter.com/PXNI7SGaPf
— Ministères de Bercy (@_Bercy_) 13 novembre 2017

hf/

à voir également en vidéo

horaire des barges

Petite terre (Quai Issoufali)
Chaque 1/2h: 05h30 - 20h00
Chaque heure: 20h00 - 00h00

Grande terre (Gare maritime)
Chaque 1/2h: 06h00 - 20h30
Chaque heure: 20h30 - 00h30
voir toutes les horaires de barges