Les prix ont augmenté en 2017

AFP - DENIS CHARLET

À La Réunion, les prix à la consommation des biens et services augmentent en moyenne de 0,4 % en 2017. La forte hausse des prix des produits pétroliers, conjuguée aux augmentations des prix des produits alimentaires et du tabac, concourent au relèvement de l’indice. Ces hausses sont notamment atténuées par la baisse des tarifs de télécommunication et des transports aériens. En France, hors Mayotte, l’inflation est de + 1,0 %. Nous publions le communiqué ci-dessous.

En moyenne annuelle, en 2017, les prix à la consommation des biens et des services augmentent de 0,4 % à La Réunion. La hausse des prix était de 0,1 % en 2016 et elle faisait suite à un recul historique de 0,3 % en 2015. Hors énergie, l’inflation est de 0,1 %. En France, hors Mayotte, l’inflation
s’élève à 1,0 %.

La hausse des prix à La Réunion en 2017 s’explique surtout par la forte hausse des prix de l’énergie (+ 5,5 %), puis dans une moindre mesure par l’augmentation des prix de l’alimentaire (+ 0,9 %) et du tabac (+ 4,7 %). À l’opposé, les prix des services sont en recul (- 0,3 %) et contribuent négativement à l’inflation.

Les prix des produits manufacturés sont stables. Ils n’ont donc pas d’influence sur l’inflation en 2017.

Rebond des prix des produits pétroliers

Après deux années de baisses consécutives, les prix de l’énergie augmentent de 5,5 % en 2017, tirés essentiellement par le relèvement des prix des produits pétroliers (+ 7,4 %). Ils ne représentent toutefois qu’une faible part (6 %) des dépenses des Réunionnais. Après la baisse amorcée en juin, les prix de l’énergie sont repartis à la hausse dès le mois d’août. Sur l’année, les prix des carburants et de la bouteille de gaz augmentent respectivement de 7,5 % et de 5,7 % parrapport à 2016. Les tarifs de l’électricité augmentent moins rapidement : + 0,9 % en 2017 contre + 2,9 % en 2016.

En France, hors Mayotte, les prix de l’énergie augmentent de 6,2 %, tirés également par le rebond des prix des produits pétroliers (+ 10,3 %).

La hausse des prix des produits alimentaires s’accélère

Les prix des produits alimentaires accélèrent de nouveau en 2017 (+ 0,9 % après + 0,2 % en 2016). En effet les prix des produits frais rebondissent, du fait principalement de la hausse des légumes entre les mois de mars et mai, puis de celle des fruits en raison de mauvaises récoltes en fin d’année. Les prix des produits frais augmentent en moyenne de 4,2 % en 2017. Les produits frais ne concernent cependant qu’une très faible part (1 %) de la
consommation des ménages. Hors produits frais, la hausse des prix s’atténue (+ 0,6 % contre + 0,8 % en 2016).

En France, hors Mayotte, les prix des produits alimentaires augmentent de 1,0 %.

Le prix du tabac en hausse après deux années de stabilité

Après deux années de quasi stabilité, les prix du tabac rebondissent de 4,7 % en 2017, du fait des augmentations de tarifs survenues au mois d’avril.

En France, hors Mayotte, le prix du tabac est en hausse de 2,7 %.

Stabilité des prix des produits manufacturés

Les prix des produits manufacturés restent stables en 2017, après la très légère baisse de 0,1 % en 2016. Ils représentent une part importante de la consommation des ménages, puisqu’ils pèsent pour plus d’un quart des dépenses des Réunionnais.

Le recul des prix des produits de santé (- 1,9 %) se poursuit avec une baisse des prix des produits pharmaceutiques moins prononcée qu’en 2016, mais une hausse des frais d’optique qui s’accélère en 2017.

En revanche, les prix de l’habillement et des chaussures augmentent de nouveau (+ 0,3 %), tandis que les prix des autres produits manufacturés se redressent (+ 0,2 % après - 0,1 % en 2016).En France, hors Mayotte, la baisse des prix des produits manufacturés se poursuit : - 0,6 % en 2017 après - 0,5 % en 2016.

Télécommunications et transports aériens en baisse

Les services représentent la part la plus importante de la consommation des ménages : presque la moitié des dépenses des Réunionnais. Les prix des services baissent légèrement de 0,3 % en 2017, après une augmentation de 1,1 % en 2016.

Les prix des services de communication sont en net recul (-5,2 %), en particulier pour les services de télécommunications pour lesquels les prix baissent de 5,6 %. Les tarifs des transports sont aussi en baisse (- 3,1 %), tirés par ceux des tarifs de transports aériens, qui reculent de 3,6 % en 2017.

À l’inverse, l’augmentation des prix des services de santé se poursuit (+ 0,6 % après + 0,1 % en 2016), alors que l’augmentation des prix des loyers et des services rattachés (+ 0,2 %), ainsi que ceux des autres services (+ 0,2 %)
ralentissent. En France, hors Mayotte, les prix des services augmentent de 1,0 %.

à voir également en vidéo

horaire des barges

Petite terre (Quai Issoufali)
Chaque 1/2h: 07h00 - 20h00
Chaque heure: 20h00 - 00h00

Grande terre (Gare maritime)
Chaque 1/2h: 07h30 à 20h30
Chaque heure: 20h30 à 00h30
voir toutes les horaires de barges