Ramadan : entre abstinence et partage

Le jeûne du mois de Ramadan, quatrième pilier de l’islam, a débuté aujourd’hui pour les musulmans. Jusqu’à la prochaine nouvelle lune, les Musulmans s’abstiendront de manger, de boire et d’avoir des relations intimes pendant les journées de jeûne qui s’étendent de l’aube jusqu’au coucher du soleil. Ce mois de jeûne représente pour les musulmans "une occasion de se rapprocher d’Allah en multipliant les bonnes actions". C’est aussi un mois placé sous le signe du partage et de la générosité.

"Ramadan Moubarack !" (Ramadan béni), c’est par ces mots que les musulmans du monde entier se sont souhaités mutuellement un mois de jeûne rempli de bénédictions et de ferveur au coucher du soleil mercredi soir.

Lire aussi : la lune a été aperçue. Ramadan Moubarack aux musulmans

Ce quatrième pilier de l’Islam est une obligation religieuse pour tout Musulman pubère ayant la capacité physique de jeûner. Pendant un mois, les musulmans commenceront le jeûne dès l’aube soit vers 5 heures du matin jusqu’au moment du coucher du soleil, peu avant 18 heures à La Réunion.

La journée de jeûne commence après le dernier repas. Avant la prière de l’aube, les jeûneurs prennent le repas du "sahour" jusqu’à l’appel à la prière de l’aube, moment où ils entament leur journée de jeûne.

Durant les journées du mois de Ramadan, les jeûneurs devront s’abstenir de tout ce qui pourrait rompre leur jeûne : la nourriture, les boissons et les relations intimes. Pour les pratiquants, ces journées riment avec adorations, bonnes actions et lecture abondante du Coran. Ils continuent pour beaucoup à exercer les activités de la vie quotidienne, en allant travailler ou étudier malgré la fatigue que le jeûne peut engendrer.

À la fin de la journée, au moment ou l’appel à la prière du coucher du soleil retentit, les musulmans rompent leur jeûne traditionnellement par des dattes lors du repas de rupture "l’iftar".

Durant les nuits du mois de Ramadan, les musulmans se rendent à la mosquée afin de participer aux prières nocturnes du "taraweeh". Pendant un mois, le Coran sera psalmodié tous les soirs par l’imam qui dirige la prière de telle sorte qu’à la fin du mois, il en termine la lecture complète.

-Un mois de pénitence et de partage -

Si le mois de Ramadan a une telle importance dans la religion musulmane, c’est qu’il correspond au mois durant lequel le prophète de l’Islam, Muhammad, a reçu la révélation des premiers versets du livre saint des musulmans, le Coran, en l’an 610.

Durant ce mois, les musulmans s’attachent tout particulièrement à la lecture du Coran et à la pratique de bonnes oeuvres. C’est pour eux "une occasion de se rapprocher d’Allah et de se repentir".

Ce mois de pénitence est aussi l’occasion de partage. En préparation du mois de Ramadan, plusieurs associations distribuent des repas aux plus pauvres. L’association Unir a distribué 1500 colis alimentaires dimanche 13 mai aux personnes dans le besoin au centre-ville de Saint-Denis. Les repas de rupture sont aussi l’occasion de partage en famille ou entre amis.

"Jeûner pour ressentir la faim et la soif de celui qui n’a pas à manger". Le mois de Ramadan, qui est un jeûne obligatoire, se conclut par une autre obligation religieuse "la zakat el fitr", l’aumône de la rupture. Cette aumône obligatoire doit être versée aux plus pauvres et aux ayants droit par chaque musulman pour que les plus démunis puissent aussi célébrer dignement l’Eïd-el-Fitr, la fête de la fin du Ramadan.

C’est l’observation de la nouvelle lune suivante qui annoncera l’Eid-el-fitr, la fête de rupture du jeûne qui dure traditionnellement trois jours.

sjb/

à voir également en vidéo

horaire des barges

Petite terre (Quai Issoufali)
Chaque 1/2h: 05h30 - 20h00
Chaque heure: 20h00 - 00h00

Grande terre (Gare maritime)
Chaque 1/2h: 06h00 - 20h30
Chaque heure: 20h30 - 00h30
voir toutes les horaires de barges

actu Mayotte