SAFTHON : 9 mois, 0 alcool

photo d’archive imaz press

Ce samedi 9 septembre 2017 est la journée mondiale de prévention du SAF. La date marque également la fin du premier SAFTHON organisé en France et à La Réunion. Cette récolte de dons, pouvant s’apparenter au Téléthon a pour objectif de sensibiliser au syndrome d’alcoolisation foetale qui toucherait 8.000 enfants en France. A La Réunion, un enfant sur 1000 nait avec la forme la plus grave du SAF, conséquence de la consommation d’alcool de leur maman pendant la grossesse.

"Accompagner avec bienveillance les femmes en âge de procréer en difficulté avec l’alcool et le plus précocement possible les enfants atteints, seuls face aux immenses problèmes dont ils doivent faire face quotidiennement ; informer et sensibiliser les femmes sur les risques réels d’une consommation d’alcool qu’elle soit importante ou non ; encourager les institutions à se joindre au mouvement pour lutter contre ce problème de santé publique et respecter les droits des enfants, ainsi que les droits à l’égalité des chances... " Tels sont les objectifs de ce premier Safthon, lancé au niveau national comme à La Réunion ce vendredi 8 septembre. Les récoltes de dons pour lutter contre le SAF, encore méconnu du grand public, se pousuivent jusqu’à ce samedi.

Lire aussi : Lésions cérébrales, malformations : un seul verre pendant la grossesse suffit

Les Troubles causées par l’alcoolisation foetale peuvent prendre de nombreuses formes cliniques allant de la forme complète : le SAF (dysmorphie faciale, retard de croissance, malformations d’organes et retard mental) à des formes incomplètes (difficultés d’apprentissage, troubles du comportement et des facultés d’adaptation sociale ). Or, les professionnels, en diagnostiquant mal ces TCAF, peuvent relier les troubles de l’enfant à un danger dont ce dernier ferait l’objet dans le cadre de sa famille, traduisant des problèmes strictement éducatifs ou liés à un parcours de vie difficile.

A La Réunion, 15 enfants naissent chaque année avec des troubles liés à l’alcoolisation foetale. Par le biais de l’Agence régionale de santé, un plan d’action a été lancé sur le territoire, qui est le premier à l’expérimenter.

Il prévoit de "renforcer la prévention et améliorer la prise en charge de l’ensemble des Troubles Causés par l’Alcoolisation Fœtale (TCAF). Cette année, les acteurs locaux se mobilisent sur cette question de santé publique et organisent des actions de prévention dans toute l’île, jusqu’au 14 septembre, pour sensibiliser les femmes, parents et futurs parents, mais aussi les professionnels de santé". L’intégralité du programme des action prévues à La Réunion sont à retrouver sur www.safthon.re.

Lire aussi : La Possession - Tous contre l’alcoolisation foetale

Lors de cette dernière journée du SAFTHON, il est possible de faire un don sur le site www.saffrance.com ou au 02 62 22 04 37 jusqu’à minuit.

jm/

à voir également en vidéo

horaire des barges

Petite terre (Quai Issoufali)
Chaque 1/2h: 06h00 - 20h00
Chaque heure: 20h00 - 03h00

Grande terre (Gare maritime)
Chaque 1/2h: 06h30 - 20h30
Chaque heure: 20h30 - 03h30
voir toutes les horaires de barges