Un nouveau marché pour un meilleur traitement des déchets ménagers

Photo : DR

Ce mardi 14 novembre 2017, au siège du syndicat intercommunal de traitement des déchets du Nord et de l’Est, Gérald Maillot, Président du SYDNE et Philippe Maillard, Directeur Général SUEZ Recyclage et Valorisation France, ont signé en faveur d’Innovest l’attribution du marché de prestations de tri optimisé des déchets ménagers en vue d’un traitement multifilières.

Il s’agit là d’une première étape de la nouvelle stratégie du traitement de ces déchets sur les territoires du Nord et de l’Est, avec arrêt de l’enfouissement en mode intensif, activation de l’économie circulaire et création d’emploi et
ce dans le cadre d’une nouvelle ère de traitement des déchets alliant respect de l’environnement et développement économique de nos territoires.

C’est le 9 novembre dernier que le Syndicat intercommunal de traitement des déchets (SYDNE) du Nord et de l’Est, regroupant les agglomérations de la Cinor et de la Cirest, a approuvé ce marché déléguant à Inovest, une entreprise locale implantée à Sainte-Marie, la gestion des prestations de tri optimisé des déchets ménagers en vue d’un traitement multifilières.

La volonté du SYDNE est claire : il s’agit de changer résolument de mode de traitement des déchets pour passer d’un modèle du tout enfouissement à celui de valorisation maximale.

Le futur équipement multifilières assurera en effet dans le futur les prestations de tri, du traitement, du stockage, d’enfouissement et de la valorisation des déchets ménagers et assimilés.

Baisse de 70 % de la masse des déchets enfouis

En matière de traitement des déchets, il est important aujourd’hui d’arrêter d’enfouir les déchets de la poubelle grise ou verte, en clair les déchets ménagers, sans les trier.

L’enjeu est majeur : le site actuel d’enfouissement, à Bel Air, est confronté à une situation de saturation et les autorisations d’enfouissement s’arrêtent fin 2020, mettant fin aux dérogations qui prévalent actuellement.

En outre, l’enfouissement a un coût et tout laisse à penser que demain les taxes sur l’enfouissement exploseront, du fait de la volonté de l’Etat de favoriser le recyclage et la valorisation.

Le nouvel équipement de traitement, va permettre à l’horizon 2019 une baisse colossale de l’enfouissement des volumes des déchets ultimes, 38 700 t/an contre 140 000 t/an , soit une réduction de 70 % la masse des déchets enfouis.

Cela placera nos territoires au delà de l’objectif imposé par la loi de transition énergétique (LTE) qui exige qu’à l’horizon 2025, il soit acté la réduction de 50 %. de la quantité de nos déchets enfouis.

Les apports et atouts du futur équipement de traitement ne s’arrêtent pas là. Il va contribuer à la production de la matière première nécessaire à l’installation de nouvelles filières de recyclage sur le territoire réunionnais (papiers, métaux, compost,etc).

De même, l’équipement va produire un combustible qui peut être utilisé pour fabriquer de l’électricité (à l’image de la bagasse) à La Réunion.

Ainsi, 70 000 tonnes de Combustible Solide de récupération (CSR) seront produites avec la possibilité d’alimenter en électricité, grâce au CSR, plus de 22 000 foyers

Le futur centre réalisé aux Trois Frères

La construction du futur équipement de gestion multifilières de déchets sera réalisée par Inovest pour un montant d’investissement estimé à 60 millions.

Il verra le jour sur le site du lieu dit des Trois-Frères, à Sainte-Suzanne, sur une parcelle attenante à l’actuel centre d’enfouissement.

Au sein du futur bâtiment de 18 400 m2 se concrétisera la mise en place des services de tri des déchets, la fabrication de compost et de combustible solide de récupération (CSR) , destiné à alimenter en partie une future unité de valorisation énergétique, à Sainte-Suzanne, sur une parcelle attenante à l’actuel centre d’enfouissement.

Un lieu qui, demain, à la demande du SYDNE, sera rendu accessible aux écoles pour sensibiliser les plus jeunes à la protection de l’environnement.

Avec la création attendue d’une trentaine d’emplois (et plus de 90 indirectement), ce projet, permettant le respect de toutes les réglementations environnementales, offre incontestablement une solution innovante, durable et responsable en matière de traitement des déchets qui constituera une première européenne.

Inovest se réjouit de ce partenariat l’associant à l’ambition du SYDNE qui est de tendre au développement durable de des territoires du Nord et de l’Est de La Réunion.

à voir également en vidéo

horaire des barges

Petite terre (Quai Issoufali)
Chaque 1/2h: 05h30 - 20h00
Chaque heure: 20h00 - 00h00

Grande terre (Gare maritime)
Chaque 1/2h: 06h00 - 20h30
Chaque heure: 20h30 - 00h30
voir toutes les horaires de barges