scorpion du 23 octobre au 21 novembre

horoscope du dimanche 19 novembre 2017

Tara Reid né(e) le 8 novembre

Projetée très tôt sous le feu des projecteurs, Tara Reid fait ses premiers pas d’actrices à la télévision dès l’âge de six ans, participant à Child’s Play, un show télévisé diffusé sur CBS. Suite à cette apparition déjà remarquée, elle est choisie pour figurer dans bon nombre de publicités, de McDonald’s à Crayola.

Souhaitant poursuivre dans cette voie, ses parents, tous deux d’origine irlandaise, l’inscrivent à la Professional Children’s School, où elle a pour camarades de classe Sarah Michelle Gellar et Macaulay Culkin. C’est à 12 ans, alors encore scolarisée, qu’elle décroche son tout premier rôle au cinéma dans le film d’épouvante "Les Enfants de Salem" (1987).

En 1998, elle se fait remarquer pour son rôle de Bunny dans "The Big Lebowski", réalisé parJoël Coen et co-écrit avec son frère. Dans cette comédie déjantée portée par un Jeff Bridges décoiffant (et décoiffé), elle campe une jeune lolita maquillée de la tête au pied. En couple avec le vrai Lebowski, cela ne l’empêche pas de faire des avances au faux, celui du bowling.

Mais c’est surtout grâce à son rôle de Vicky dans la saga "American Pie" (1999-2012) qu’elle accède à une certaine notoriété. En couple avec Kevin Myers (Thomas Ian Nicholas) mais encore vierge volontairement, elle fait un pacte avec ce dernier mais leur relation finit par se briser. Entourée de Jim, Michelle ou encore Stifler, elle berce toute une génération d’adolescent(e)s qui peuvent s’identifier à elle.

Tara Reid enchaîne avec d’autres teen movies dopés aux soirées alcoolisées et aux histoires sans lendemain ("American Party", "Sexe attitudes", "Josie et les Pussycats") mais sans grand succès. Elle donne néanmoins la réplique à Richard Gere dans la comédie dramatique "Docteur T et les femmes" (2000) et prend part à son premier film français, "Les Visiteurs en Amérique" (2001).

En 2003, elle joue dans la troisième saison de la série médicale "Scrubs" au côté deZach Braff, mais n’est pas présente au générique d’"American Pie : marions-les !", troisième volet de la saga adulescente. En effet, ses dérapages en duo (un mariage annulé un autre raté) ou avec ses copines Paris Hilton et Lindsay Lohan (des sorties très alcoolisées immortalisées par des paparazzis) refroidissent quelques peu les cinéastes et elle se retrouve davantage à la Une des tabloïds que sur les plateaux de tournage. Excepté dans des productions de seconde zone souvent sorties directement en DVD ("Knots", "Alone in the Dark", "Last Call", "The Fielss"...) et dans sa propre émission de télé-réalité, Wild on Tara, diffusée en France sur NRJ12 entre 2005 et 2006.

De retour dans le quatrième volet d’"American Pie" en 2012, volet qui sonne comme sa dernière chance, elle saisit l’année suivante l’opportunité d’allonger sa filmographie avec une autre saga qui va s’avérer contre toutes attentes lucrative : "Sharknado". Aux génériques des quatre téléfilms (2013-2016) diffusés sur Syfy et dirigés par Anthony C. Ferrante, si ces épisodes mêlant films catastrophe et films de requins sont considérés pour beaucoup comme des navets − entre autres à cause de leurs effets spéciaux rudimentaires −, ils ont au moins le mérite de faire parler d’eux. C’est pile ce qu’il fallait à l’actrice pour rebondir.

Filmographie :

2017 : Baby Bulldog, d’Angela Peavey et Joel Paul Reisig
2017 : Dark Ascension, de Gene Fallaize
2017 : Worthless, de Rob Hawk
2016 : Sharknado 4 : The 4th Awakens, d’Anthony C. Ferrante (Téléfilm)
2016 : Tie the Knot, de Shuja Paul
2015 : Sharknado 3 : Oh Hell No !, d’Anthony C. Ferrante (Téléfilm)
2014 : Charlie’s Farm, de Chris Sun
2014 : Sharknado 2 : The Second One, d’Anthony C. Ferrante (Téléfilm)
2014 : Very Bad Games, de Josh Stolberg
2013 : Sharknado, d’Anthony C. Ferrante (Téléfilm)
2013 : Lemon La Vida Loca (Série TV)
2012 : Last Call, de Greg Garthe
2012 : American Pie 4, de Jon Hurwitz et Hayden Schlossberg
2011 : The Fields, de Tom Mattera et David Mazzoni
2008 : Vipers, de Bill Corcoran (Téléfilm)
2008 : Clean Break, de Robert Malenfant
2007 : 7-10 Split, de Tommy Reid
2007 : If I Had Known I Was a Genius, de Dominique Wirtschafter
2006 : Incubus, d’Anya Camilleri
2005 : The Crow : Wicked Prayer, de Lance Mungia
2005 : Silent Partner, de James D. Deck
2003-2005 : Scrubs (Série TV)
2005 : Alone in the Dark, d’Uwe Boll
2005 : Hitched, de Thomas Carter (Téléfilm)
2004 : Quintuplets (Série TV)
2004 : Knots, de Greg Lombardo
2003 : Mon boss, sa fille et moi, de David Zucker
2003 : Lune de miel en enfer, de Joel Viertel
2002 : American Party, de Wakt Becker
2001 : American Pie 2, de J.B. Rogers
2001 : Josie et les Pussycats, d’Harry Elfont et Deborah Kaplan
2001 : Les visiteurs en Amérique, de Jean-Marie Poiré
2000 : Docteur T & les femmes, de Robert Altman
2000 : Good Versus Evil (Série TV)
1999 : Sexe attitudes, de Michael Cristofer
1999 : American Pie, de Paul Weitz et Chris Weitz
1999 : Sexe intentions, de Roger Kumble
1999 : Meurtre à Devil’s Glen, de Paul Shapiro (Téléfilm)
1998 : Around the Fire, de John Jacobsen
1998 : Urban Legend, de Jamie Blanks
1998 : I Woke Up Early the Day I Died, d’Aris Iliopulos
1998 : Girl, de Jonathan Kahn
1998 : The Big Lebowski, de Joel Coen
1996 : California Dreams (Série TV)
1995 : Des jours et des vies (Série TV)
1994 : Sauvés par le gong : la nouvelle classe (Série TV)
1987 : Les enfants de Salem, de Larry Cohen

amour

Vos amis chercheront à savoir, vous voyant si rêveur, ce qui peut bien vous trotter dans la tête en ce moment de si important.

forme & santé

Oubliez les tranquillisants et essayez des exercices comme le yoga ou la natation pour vaincre l’insomnie.

travail

Vous serez plus sûr de vous que jamais, et vous échafauderez des projets professionnels plus ambitieux les uns que les autres. Mais attention à l’excès de confiance, qui risque d’obscurcir gravement votre jugement. Si vous sous-estimez vos concurrents ou si vous croyez pouvoir prendre des risques excessifs sans en subir les conséquences, bonjour les dégâts !