« 1001 Lettres », l’appli gratuite pour être incollable en maths, français ou en Histoire de Mayotte

L’appli 1001 Lettres » a été conçue pour maitriser les compétences de base « avant même de chercher à suivre une formation qualifiante », souligne Kadafi Attoumani, Directeur de OPCALIA Mayotte. Mémoire, logique, français, mathématique, culture générale : les thèmes choisis doivent permettre de consolider les savoirs de base, et d’assister son utilisateur dans sa vie quotidienne, « comme remplir un formulaire, ou aider son enfant à faire ses devoirs ».

Si en métropole l’appli est identique pour l’ensemble des territoires, c n’est pas le cas en Outre-mer, et en Corse, où elles collent au contexte. « Ça ne sert à rien de s’interroger sur la vitesse d’un TGV dans nos territoires ! », relève Kadafi Attoumani. Il a donc confié à Gilles Salmon, Conseiller pédagogique numérique au lycée polyvalent de Kawéni, et présent à Mayotte depuis 8 ans, la tâche de développer des modules spécifiques Mayotte : « A quoi sert le balancier d’une pirogue ? Quelle superficie fait le lagon ? »

L’Histoire de Mayotte, toute une histoire !

Kadafi Attoumani et Gilles Salmon et en arrière plan, une projection de l’appli

A chaque fois, des questions fermées à choix multiples, qui interrogent aussi sur les maths et nos bons vieux problèmes, « Dans un avion, on a chargé 150 valises et 10 palettes de produits, chaque valise pèse 20 kg, chaque palette 150kg, calculez le poids total en soute ? ». Non, non, on ne demande pas la probabilité de perte des bagages, ça colle à la réalité, mais quand même !…

L’Histoire de Mayotte est largement renseignée, « Quel site remarquable a abrité Mbouanatsa, petite bourgade du sud de Mayotte ? », réponse « une forteresse médiévale ». Et c’est ce qui a donné le plus de fil à retordre à l’enseignant, il en allait de la crédibilité globale du site : « L’Histoire fut la partie la plus délicate. J’ai beaucoup consulté, notamment les Archives départementales. » Pour Kadafi Attoumani, il s’agit avant tout de démocratiser le savoir, « et de mettre à la disposition de tous ce qui était réservé à une élite. »

« Il faut internet ! »

Ilham, Soiphia et Saouda, ont travaillé sur l’appli

L’appli propose donc 5 parcours de formation, répartis en 39 modules, proposant 1.560 quiz et 128 cours animés, avec un tutos pour démarrer. Mais l’utilisation est très intuitive. Les cours proposent de revenir en détail sur la géographie ou les pans d’Histoire abordés, et s’affichent après les réponses.

« Les élèves vont pouvoir s’approprier leur Histoire qu’il maitrisent mal », constate l’enseignant. « Oui, mais il faut internet ! », lui rappelle une des trois élèves de 2nde année de BTS Hôtellerie-Restauration qui a travaillé à l’élaboration du site. Car pas de wifi au sein de l’établissement, autre que pour les outils professionnels, « il faut qu’on attende d’être chez nous, et tout le monde n’a pas internet », nous confient-elles.
Pour télécharger cette application gratuite sur votre téléphone, Google Play pour les Androïd ou Apple Store pour les iPhone.

Anne Perzo-Lafond