14 juillet “Nayeshi Maoré, Nayeshi Faransa”

Il y avait bien du monde ce dimanche 14 juillet à Mamoudzou pour assister au défilé des forces de Mayotte. Des légionnaires aux pompiers en passant par le RSMA, la police municipale et nationale et les cadets.
Le tout sous l’œil concentré et ému du préfet Dominique Sorain qui présidait là sa seconde et dernière cérémonie du 14 juillet à Mayotte. “Je reste marqué par cette tradition d’accueil à la Mahoraise qui nous réchauffe et nous unit” a commenté le préfet. Pour lui le défilé “permet à la société de faire corps, aux citoyens de se rassembler et il met en valeur ceux qui nous protègent”.

Les gendarmes Les fameux sapeurs de la légion

Cette fête nationale était aussi l’occasion pour lui de dire à sa manière au revoir aux Mahorais avant de partir à Tahiti dans quelques jours.

“Je suis arrivé il y a presque 16 mois, les Mahorais doutaient de tout, doutaient de la République, doutaient de l’Etat. L’Etat n’a sans doute pas fait assez à Mayotte. Mais cela a été une fierté de travailler avec vous. Il y a eu des moments difficiles, mais c’était un bonheur”. “Nayeshi Maoré, Nayeshi Faransa, vive Mayotte et vive la France” a-t-il conclu.

Remise des autorisations de port d’arme à la police municipale de Mamoudzou Dernière fête nationale à Mayotte pour le préfet

 

 

 

 

 

 

Ce 14 juillet a aussi été l’occasion de quelques remises de distinctions. Deux gendarmes ont reçu respectivement la Légion d’honneur et la médaille du mérite de la gendarmerie nationale. Deux Mahorais œuvrant comme civils au sein du DLEM ont été médaillés pour leurs nombreuses années de travail dans cette institution.

Les pompiers

Y.D.

L’article 14 juillet “Nayeshi Maoré, Nayeshi Faransa” est apparu en premier sur Le Journal De Mayotte.