L’après Belna : point sur l’ouverture des services publics

L’aéroport tout d’abord. Fermé pendant toute la journée ce dimanche, il aura impliqué des modifications de vols sur la semaine. « Il est ouvert depuis ce matin 8h », nous indique Gauthier De Malet, son directeur. Les modifications de vol d’Air Austral ont été transmises ce dimanche.

Comme indiqué dans le communiqué de la préfecture, le STM a repris son trafic de barges depuis ce matin 8h, nous confirme son directeur.

La distribution d’eau potable a été stoppée hier pour des raisons de surcharge possible des installations en cas de fortes précipitations, selon le préfet. Elle est rétablie peu à peu depuis ce matin 9h. « Elle devrait se poursuivre sur toute la journée », indique la Mahoraise des Eaux. Si l’ensemble des installations de production a été remise en service, il faut maintenant compter le temps de remplissage pour les réservoirs et les réseaux ».

En cas de constatation d’une dégradation de la qualité de l’eau, il est conseillé de laisser couler l’eau jusqu’à ce qu’elle soit claire et de la faire bouillir pour des usages alimentaires (boissons, cuisine). « Des contrôles de vérification de la qualité de l’eau sont en cours, nous vous tiendrons informés du retour à la normale de la situation. »

L’Education nationale, terre d’accueil… inconditionnelle ?

Une remise en état des établissements scolaires est indispensable avant la réouverture aux scolaires ce mardi (ici le collège de Koungou)

Au Centre Hospitalier de Mayotte (CHM), les dispensaires qui avaient fermés leurs portes ce dimanche ne les rouvriront pas ce lundi, à l’exception de Jacaranda, « pour désengorger le service des urgences. Les centres de référence sont également ouverts. Le site principal fonctionne normalement en dehors des consultations et des hospitalisations de jour qui sont annulées ce lundi », nous indique l’établissement.

Les écoles primaires et secondaires sont fermées ce lundi 9 novembre, « les dernières personnes hébergées viennent de partir, nous devons tout remettre en ordre et attendre la remise en eau du réseau », nous indique le vice-recteur Gilles Halbout, qui tient à remercier les personnels d’encadrement des établissements, les infirmiers et les infirmières, et tout le personnel de l’Éducation Nationale « pour le travail qu’ils ont fourni durant ces dernières heures. Grâce à eux, des habitants ont pu trouver un lieu d’accueil sécurisé, un lieu d’échange, un lieu d’entraide, un lieu de solidarité et un lieu de repos. Les cours reprendront normalement ce 10 décembre, et les élèves pourront ainsi regagner les différents établissements scolaires de Mayotte. »

La difficulté pour les établissements, c’est bien de remettre tout en ordre. Au collège de Koungou, on n’hésite pas à évoquer un “cyclone humain”, en dressant l’état des lieux: “nourriture écrasée parterre, déchets en tout genre”, certains ont même uriné dans les couloirs… La lassitude se fait sentir après deux nuits intenses, “les familles avec bébés n’avaient même pas apporté de lait maternisé, ni de couches”. Et personne pour aider au nettoyage.

Le port de Longoni reste fermé lui, toute la journée de lundi, indique la capitainerie à la suite du cyclone Belna, « pour remettre les outillages sur leurs aires de travail ». Il rouvrira ses portes ce mardi 10 décembre 2019 à 7h.

Attention aux conducteurs d’électricité

En cas de doute sur la qualité de l’eau, ne pas hésiter à la faire bouillir

Du côté de Electricité De Mayotte (EDM), pas de gros incident, « la continuité de la fourniture d’électricité a pu être assurée durant la période dégradée », nous indique l’opérateur. Seules « quelques pannes individuelles » mobilisent les services, « elles sont en cours de traitement ». Un arbre est notamment tombé sur un câble à Dzoumogné, ce qui incite l’opérateur à appeler à la prudence, « un arbre qui entre en contact avec une ligne électrique peut devenir un conducteur d’électricité et, dans certaines circonstances, provoquer l’électrocution de celui qui le touche ». EDM demande de ne pas essayer d’intervenir soi-même sur le réseau et, de « ne toucher en aucun cas un câble tombé à terre ou accroché dans des arbres. Tous poteaux inclinés ou déséquilibrés ou câbles détendus sont à signaler aux services dépannage d’Edm au 02 69 62 50 05, toutes nos équipes sont mobilisées. »

Chez Total, toutes les stations sont ouvertes, seule la commercialisation du pétrole lampant à Passamainty est exceptionnellement arrêtée « et ceci jusqu’à nouvel ordre », selon la société.

Tous les bureaux de poste sont également fermés, “les facteurs ne pourront distribuer le courrier, les boites aux lettres de rue ne seront pas relevées. Un communiqué sera émis après la levée de l’alerte cyclonique, une fois évalués les impacts sur l’activité postale”, rapporte l’institution. Ce lundi matin, le ciel de traine du cyclone qui se dirige vers la région de Boeny à Madagascar

 

La Caisse de sécurité sociale de Mayotte (CSSM) avait annoncé la fermeture préventive de l’ensemble des accueils physiques et téléphoniques ce lundi 9 décembre. « La date d’ouverture sera communiqué ultérieurement après sécurisation des accès aux locaux et reconnexion aux réseaux nationaux. »

Après la mobilisation du personnel municipal ce week-end, la plupart des mairies seront fermées ce lundi.

Anne Perzo-Lafond

JDM Communiquez avec le JDM Envoyer Get notified when we reply or contact us from Facebook Messenger or Whatsapp. Email L'email n'est pas valide Vous serez informé ici et par courrier électronique.

L’article L’après Belna : point sur l’ouverture des services publics est apparu en premier sur Le Journal De Mayotte.

mots clés de l'article : Economie , Mayotte , société , orange , Une , EDM , Total , Belna