Mayotte par Le Journal de Mayotte , mercredi 22 décembre 2021 à 05:30

La Cadema encourage la mobilité douce avec la prime à vélo

image description
image description

Dans le cadre de sa politique de développement des modes de déplacement actifs sur le territoire, la CADEMA plébiscite le vélo au travers de plusieurs actions. D’abord la fête du vélo organisée en septembre dernier à Mamoudzou et Dembéni ; puis fin 2022, l’élaboration du schéma directeur cyclable sera finalisée. A ce jour, la communauté d’agglomération lance sa “prime à vélo”, une subvention à destination des particuliers pour l’achat de vélo. Une façon pour la CADEMA d’encourager l’utilisation des bicyclettes lors des trajets quotidiens, et une alternative non polluante pour désengorger les rues du territoire.
« Depuis mon élection en juillet 2020, mon équipe et moi-même avons tenu à mettre en place plusieurs en faveur de la mobilité douce dans le cadre de la politique de développement des modes mobilités actives sur notre territoire. » déclare Rachadi Saindou.

Rachadi Saindou, président de la CADEMA

S’adressant aux habitants de la CADEMA, la prime concerne les personnes majeures justifiant d’une domiciliation fiscale d’au moins deux ans sur le territoire de la Communauté d’agglomération. Une prime maximum par personne, deux primes maximum par ménage. En fonction du revenu du ménage et de la composition du foyer, celle-ci pourra être bonifiée.
Si les critères d’éligibilité sont validés, le bénéficiaire obtient un bon de réduction de la valeur de la subvention auprès de la CADEMA. Pour un vélo classique, cela correspond à 150 euros, ou 300 euros pour la prime bonifiée. En ce qui concerne les vélos électriques, c’est le double. Les bénéficiaires pourront ainsi utiliser leur bon de réduction auprès des différents vélocistes partenaires de l’opération ( Akxion Cycles, Intersport, Mob’Helios, SIMA sarl, Tecma).
Le budget pour l’année 2021 est de 30 000 euros, ce qui correspond à la distribution d’une centaine de bons. Mais la CADEMA entend bien aller plus loin en prolongeant l’opération en 2022, avec cette fois un budget d’au moins 50 000 euros.

mots clés de l'article : société , vélo , orange , Fil info , Une , CADEMA , mobilité douce

Ces articles pourraient aussi vous intéresser