Mayotte jeudi 9 avril 2020

Les Equipes Mobiles de Sécurité armées de matraques à Mayotte

image description

L’arrêté signé par le ministre de l’Education nationale, Jean-Michel Blanquer ne concerne que notre territoire.

Il répond à une annonce l’année dernière de la ministre des Outre-mer, comme nous le rappelle Gilles Halbout, le recteur de Mayotte : « A la suite des grandes violences commises dans les villages et notamment aux abords des établissements scolaires, dont le point culminant avait été le meurtre d’un jeune à Sada, la ministre des outre-mer avait annoncé vouloir doter les Equipes mobiles de sécurité de bâtons télescopiques. Le préfet avait relayé. Nous attendions donc la publication de l’arrêté avec grande impatience. »

La situation souvent tendue à Mayotte entre bandes de jeunes, met les EMS à contribution, et les met parfois dans des situations tendues : « Ce sont souvent les seuls adultes devant les établissements, que les voyous n’hésitent pas à terroriser. Il fallait qu’ils puissent se défendre. »

Les EMS ont été créées en 2009, pour répondre à des besoins sécuritaires comme leur nom l’indique, avec une triple mission : « accompagner et aider les établissements en cas de fortes tensions ou en temps de crise liée à l’insécurité, assurer la protection et la sécurité des personnes et des biens au sein des établissements et à leurs abords, améliorer la prise en charge des élèves aux conduites problématiques. »

A.P-L.

L’article Les Equipes Mobiles de Sécurité armées de matraques à Mayotte est apparu en premier sur Le Journal De Mayotte.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser