Mayotte par Le Journal de Mayotte , vendredi 24 décembre 2021 à 05:15

Noël : « A travers la naissance de son Fils, Dieu épouse notre humanité »

image description
image description

Deuxième fête plus importante après Pâques, Noël se célèbre lors d’une veillée* ce 24 décembre, à 20h à Notre-Dame de Fatima, retransmise donc en direct sur Mayotte la 1ère, et d’une messe le 25 décembre*. Les mêmes messes se tiendront en Petite Terre.

L’occasion pour le père Bienvenu Kasongo, curé de la paroisse, de faire passer un message d’universalité. A travers les trois sujets : la naissance de Jésus, son contexte et sa portée.

« La naissance d’un enfant, c’est le fruit de l’amour de ses parents, il a été désiré, attendu et aimé. C’est Dieu qui manifeste son Amour pour nous en nous donnant cet enfant. C’est un motif de joie dans la famille ». Un sujet très actuel, « la joie doit s’accompagner de l’éducation de l’enfant, chacun est responsable de cette naissance. La famille reste le moteur de la société, c’est elle qui détient les clefs.
Mais cette naissance incite aussi à se pencher sur les valeurs de pureté de l’enfant. A travers elle, Dieu épouse notre humanité. Souvent, on se laisse gagner par le superficiel, là il nous montre la voie. »

Le père Bienvenu allumait il y a un mois la 1ère bougie de l’Avent

« Nos cœurs sont comme des étables »

Les conditions de sa naissance appellent à une réflexion poussée. Le prêtre rappelle que c’est Auguste, qui règne alors sur l’empire romain, qui ordonne un recensement de la population pour percevoir les deniers qui lui sont dus. C’est à Bethléem que les habitants de Nazareth doivent s’en acquitter, Joseph et sa femme Marie, s’y rendent. « L’enfant porteur de lumière naît dans la nuit, il vient nous bousculer dans nos habitudes, et dans une étable, dans la pauvreté, une preuve d’humilité. Noël, c’est une affaire intérieure, nos cœurs sont comme des étables, prêts à accueillir Jésus et ceux qui nous entourent. »

Et le contenu du message lui aussi colle à notre actualité : « Le peuple marchait dans les ténèbres, la routine, Il est né pour nous éclairer, nous donner la bonne direction. C’est la force de cet Amour qui s’oppose à la violence et aux bagarres. Il est notre Père à jamais. Je prierai pour la Paix à Mayotte au cours de cette messe. Les bergers sont venus le reconnaître, demandons que Dieu nous donne de bons bergers, qui se préoccupent du bien de la population ».

Les cloches sonneront lors du Minuit chrétien chanté à la fin de la messe, pour fêter Noël.

Anne Perzo-Lafond

* Veillée en Grande Terre le 24 décembre à 20h, et à la même heure en Petite Terre. A Combani (RSMA) à 20h15
Messe le 25 décembre à 9h30 en Grande Terre et en Petite Terre, et à 10h30 à Combani

mots clés de l'article : Mayotte , société , Noël , orange , Une , jésus , nativité

Ces articles pourraient aussi vous intéresser