Mayotte jeudi 2 avril 2020

Patrick Karam démissionne pour conflit avec son ARS sur la gestion de la crise Covid-19

image description

C’est un personnage médiatique, au verbe haut, qui expose ainsi au grand jour la gestion qu’il juge défaillante de l’Agence régionale de santé de sa région. Patrick Karam démissionne de la vice-présidence du conseil régional Ile-de-France et lance une action contre l’ARS Ile-de-France et l’APHP

Une décision qui fait suite au référé qu’il a engagé devant le Tribunal Administratif demandant que l’ARS Ile-de-France et l’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris assument dans les plus brefs délais leurs missions premières dans la crise sanitaire que nous traversons aujourd’hui. L’audience est prévue ce vendredi 3 avril.

“Pour ne pas mettre en difficulté la présidente de région qui subit des pressions, je l’ai donc informé hier de ma décision de démissionner de mon mandat de vice-président. Je me décharge dès aujourd’hui du suivi d’une partie des commandes de masques que je gérais avec mon réseau de chefs d’entreprise chinois. En revanche, j’assurerai l’intérim pour gérer les arrivées de malades du COVID ou des jeunes de l’ASE sur nos îles de loisirs et au CREPS.

En ma qualité de conseiller régional soucieux de l’intérêt général, et également de citoyen profondément préoccupé et révolté d’une situation où les plus faibles peuvent être les plus impactés par les multiples défaillances de l’État et de ses bras armés, j’ai en effet engagé un référé devant le Tribunal Administratif enjoignant l’ARS Ile-de-France et l’APHP d’assumer dans les plus brefs délais, leurs missions premières dans cette crise, à savoir :

la mise à disposition de tous les franciliens de masques. la mise en place de tests de détection en nombre suffisant afin de confiner les malades ignorant leur contagiosité l’achat massif de respirateurs la mise à disposition de tous des traitements possiblement curatifs

L’ensemble de ces mesures sont indispensables afin de lutter efficacement contre ce virus particulièrement dangereux. En effet, les pays ayant réussi à maitriser l’épidémie sont ceux qui les ont appliquées le plus rapidement et le plus efficacement.

L’utilisation des masques et la réalisation de tests de détection en nombre permettent de limiter la propagation du virus. Par ailleurs, ces mesures préventives s’accompagnent d’une meilleure prise en charge des malades avec la mise à disposition de respirateurs en quantité suffisante pour permettre au personnel soignant de faire face aux urgences d’admission et éviter ainsi des choix cruels.

Enfin l’accès aux traitements possiblement curatifs doit être facilité et rendu possible pour tous car il est scandaleux que soient réservés à ceux que la vie sociale avantage la possibilité d’y avoir recours ou non.”

L’article Patrick Karam démissionne pour conflit avec son ARS sur la gestion de la crise Covid-19 est apparu en premier sur Le Journal De Mayotte.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser