Premier centre gratuit de formation des micro-entrepreneurs à Mayotte

Avant d’être un statut, devenir micro-entrepreneur c’est une aventure. Un saut dans le vide, qui demande à être accompagné. Plusieurs structures existent, mais c’est un pacte de financeurs que l’Agence Française de Développement et l’Adie viennent de signer en s’engagant pour la formation des micro-entrepreneurs mahorais et la sensibilisation des jeunes générations à l’entreprenariat.

L’Agence AFD de Mayotte, dans le cadre de sa mission de lutte contre les vulnérabilités et de soutien au développement économique, et l’Adie, association pionnière du microcrédit en France et en Europe, signent une convention de partenariat pour le lancement du dispositif « Adie MicroBusiness », premier centre de formation gratuit pour entrepreneurs à Mayotte.

Le 12 décembre 2017, Yves Rajat, Directeur de l’agence AFD Mayotte, et Emmanuel Legras, Directeur territorial de l’Adie Mayotte, ont signé une convention de partenariat pour le lancement du dispositif Adie MicroBusiness, un nouveau centre de formation, gratuit, pour les micro-entrepreneurs mahorais.

L’AFD contribue sur ses fonds propres au cofinancement de l’opération à hauteur de 100.000 €, renforçant ainsi son appui aux actions de l’Adie sur le département.

Le dispositif Adie MicroBusiness a vocation à soutenir l’entreprenariat mahorais en proposant des offres de formation et de coaching individuel aux porteurs de projet et chefs d’entreprise mahorais. Il vise également à sensibiliser les élèves de collèges et de lycées à l’entreprenariat.

Premières armes en compta

À Mayotte, 800 à 900 nouvelles entreprises sont créées chaque année. La grande majorité sont des entreprises individuelles, dont près de la moitié sont financées et accompagnées par l’Adie. Le manque de qualification, d’information et d’accompagnement d’une partie des créateurs sont des freins dans la réalisation de leurs démarches administratives et pour la gestion (comptabilité, stratégie) et le développement de leur entreprise.

Le parcours de formation proposé gratuitement par Adie MicroBusiness a pour objectif de guider les créateurs vers une meilleure appréhension de l’acte d’entreprendre, et de leur donner des outils concrets pour piloter leurs activités. Ce dispositif d’accompagnement et de formation vise à renforcer les outils déjà déployés par l’Adie à Mayotte, à les diversifier, pour accroître l’impact des actions de l’association sur le territoire.

70% de la population mahoraise a moins de 20 ans. Le bassin d’emploi salarié (porté à 51% par des emplois dans la fonction publique) reste trop limité pour accueillir l’ensemble des futurs demandeurs d’emploi. En matière de création d’entreprise, à l’inverse de la part des jeunes dans la population de l’île, les moins de 30 ans ne représentent que 14% des créateurs d’entreprise.

Leur donner envie d’avoir envie…

Il faut donc intervenir davantage auprès des jeunes de moins de 25 ans, afin de les préparer à l’entrée sur le marché du travail et leur transmettre l’envie d’entreprendre comme solution d’insertion et de développement économique local. Ce sera l’objet d’intervention dans les collèges et les lycées de Mayotte pour sensibiliser les élèves à l’entreprenariat. En septembre 2017, ce sont près de 42 000 élèves qui sont rentrés dans le secondaire à Mayotte. Afin de préparer l’insertion de ces jeunes sur le marché du travail, et de participer aux conseils en terme d’orientation par un projet pédagogique commun avec les enseignants, il est proposé au travers de ce dispositif, que l’Adie souhaite avec le Vice-rectorat, de sensibiliser les élèves à l’entreprenariat, et de préparer ainsi les futurs chefs d’entreprise mahorais de demain.

Depuis l’implantation de l’Adie à Mayotte en 1997, l’AFD a contribué ces 20 dernières années à refinancer, sous forme d’emprunt, son fonds de crédit pour plus de 15 millions d’euros. Ce qui a permis l’attribution de plus de 5 000 microcrédits et la création ou le maintien de plus de 2 500 emplois. En 2017, 3 millions d’euros ont été octroyés au titre de l’implantation et du développement de la nouvelle agence de Chiconi.

 

 

à voir également en vidéo

horaire des barges

Petite terre (Quai Issoufali)
Chaque 1/2h: 05h30 - 20h00
Chaque heure: 20h00 - 00h00

Grande terre (Gare maritime)
Chaque 1/2h: 06h00 - 20h30
Chaque heure: 20h30 - 00h30
voir toutes les horaires de barges