Mayotte lundi 24 février 2020

Saccages à Kawéni : « Agir collectivement pour endiguer l’insécurité », appelle le président Soibahadine

image description

Au lendemain des violences urbaines survenues à Kaweni, le président du Conseil départemental Soibahadine Ibrahim Ramadani condamne « avec la plus grande fermeté les violences, les exactions et les pillages qui sont intervenus, créant de nouvelles tensions inacceptables pour les habitants et affectant l’activité économique et commerciale de cette localité de Mamoudzou ». Même condamnation de la part d’Ali Debré Combo au nom du groupe de la majorité du Département.

S’il évoque le décès d’un homme sous le tir d’un policier et l’enquête en cours sur « cet événement dramatique », il y voit l’élément déclencheur des violences qui touchaient Kawéni cette nuit et encore ce lundi matin, « mais rien ne saurait justifier cette flambée de violences et les scènes qui ont pu être observées. J’en appelle à l’apaisement, au nécessaire retour au calme. »

S’il rappelle que la sécurité est un domaine régalien avec l’appui des maires, il demande d’ « agir collectivement », « autour de Monsieur le Préfet comme chef de file, agir ensemble, dans nos domaines de compétences respectifs, pour endiguer ce fléau de l’insécurité… Justice, Education nationale, forces de sécurité qui sont très sollicitées, Cadis, chacun peut apporter sa pierre à cette question majeure. »

Lire le Communiqué du président du CD sur les violences de Kawéni

JDM Communiquez avec le JDM Envoyer Get notified when we reply or contact us from Facebook Messenger or Whatsapp. Email L'email n'est pas valide Vous serez informé ici et par courrier électronique.

L’article Saccages à Kawéni : « Agir collectivement pour endiguer l’insécurité », appelle le président Soibahadine est apparu en premier sur Le Journal De Mayotte.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser