Séisme record : trois blessés

Le dernier tremblement de terre qui a secoué Mayotte à 18h48, ce mardi soir, est le plus intense jamais enregistré sur l’île. Avec une magnitude de 5.8, d’après le BRGM (Bureau de recherche géologique et minière), il dépasse celui de mardi après-midi, qui était de 4,8 e celui de lundi soir, dont la magnitude était de 5,1 selon l’Institut Géologique des États-Unis (USGS). Comme les autres secousses de l’essaim sismique qui fait trembler Mayotte depuis jeudi dernier, son épicentre était situé à une soixantaine de kilomètres de la côte est de l’île et à 10km de profondeur dans l’océan. Contrairement aux séismes précédents, en revanche, d’après la préfecture trois blessés légers ont été signalés et ont été pris en charge par les services de secours.

Les consignes de sécurité

La préfecture rappelle les consignes de sécurité à adopter en cas de fort séisme :

– Pendant le séisme, à l’intérieur d’un bâtiment : abritez-vous près d’un mur, d’une colonne porteuse ou sous un meuble solide et gardez votre sang froid, Ne restez pas près des vitres, des baies vitrées, des meubles et objets instables
– Coupez l’eau, le gaz et l’électricité.
– À l’extérieur : éloignez-vous de tout ce qui peut s’effondrer (bâtiment, arbres…), méfiez-vous des chutes de pierre.
– Éloignez-vous des côtes, des plages et des rivières.
– En voiture : arrêtez-vous dans un espace dégagé (hors champs de lignes haute tension, des bâtiments, des panneaux publicitaires…) et restez dans votre véhicule, ceinture attachée.
– N’allez pas chercher vos enfants. Ils sont pris en charge par les équipes pédagogiques et les secours.
– Dans tous les cas : protégez-vous la tête.
– N’encombrez pas les réseaux téléphoniques.– Respectez les consignes des autorités diffusées par la radio, la télévision, les sites internets et réseaux sociaux du ministère de l’intérieur ou du Gouvernement.

Les précédents

Le dernier tremblement de terre recensé à Mayotte date du 20 septembre 2016. Il avait secoué l’ensemble de l’archipel des Comores et le nord du Canal du Mozambique touchant une magnitude de 5,1 sur l’échelle de Richter. Son épicentre était situé à environ 200 kilomètres à l’ouest de nos côtes et à une cinquantaine de kilomètres au sud-ouest de Mohéli. Il s’agitait, à l’époque, d’un séisme de « rééquilibrage de plaques », selon les spécialistes. Mayotte n’est en effet pas située sur les grandes fractures des plaques de la région, qui se trouvent plus à l’ouest, vers le Kenya. Lorsque ces plaques bougent, on assiste à ces rééquilibrages de croûte.

Un autre tremblement de terre majeur a eu lieu à Mayotte le 9 septembre 2011 vers 16h30. Il s’agissait d’un séisme de magnitude 5 sur l’échelle de Richter et son épicentre se situait à 34 km au nord de Mamoudzou. Il n’avait duré que deux secondes et n’avait pas provoqué de dégâts.

Le tremblement de terre « de référence » enregistré à Mayotte était jusque-là celui du 1er décembre 1993. Sa magnitude était de 5,2 et son épicentre situé à 40 km à l’ouest de l’île. Les dégâts les plus importants avaient été relevés dans le nord et le sud de l’île mais la secousse n’avait pas causé de victimes.

LN

 

mots clés de l'article : Océan Indien

à voir également en vidéo

horaire des barges

Petite terre (Quai Issoufali)
Chaque 1/2h: 05h30 - 20h00
Chaque heure: 20h00 - 00h00

Grande terre (Gare maritime)
Chaque 1/2h: 06h00 - 20h30
Chaque heure: 20h30 - 00h30
voir toutes les horaires de barges