Mayotte jeudi 5 mars 2020

Trafic de stupéfiant à Chirongui : 7 interpellations et saisie de chimique et de bangué

image description

On en sait un peu plus sur l’opération de démantèlement d’un trafic de stupéfiants à Chirongui ce mercredi 4 mars. L’enquête menée depuis l’année dernière par la Brigade Territoriale Autonome de M’Zouazia, co-saisie avec le GELIC, a permis de localiser les présumés acteurs.

Se sont alors déployés tôt ce mercredi matin, 73 militaires de la brigade de M’zouazia, de l’antenne du groupe d’intervention de la gendarmerie nationale (AGIGN), des pelotons d’intervention des escadrons de Saint-Gaudens et de Dignes les Bains, du peloton de surveillance et d’intervention de la gendarmerie (PSIG), du maitre de chien de la gendarmerie ainsi que celui des douanes, de la brigade nautique de Pamandzi, du groupe d’appui judiciaire (GAJ), et d’autres brigades de la gendarmerie de Mayotte. Les enquêteurs de la BTA de M’zouazia et du GELIC ont alors procédé aux perquisitions.

Qui ont permis l’interpellation de 7 individus, placés en garde à vue. Des saisies de chimique, de bangué, de résine de cannabis, de l’argent liquide, des multimédias et des produits de beauté de contrebande, interdits sur le territoire français, ont été opérés par les enquêteurs.

« Cette affaire met en évidence le professionnalisme et la connaissance du terrain des gendarmes, mais également la coopération inter-services avec le GELIC », souligne la gendarmerie.

JDM Communiquez avec le JDM Envoyer Get notified when we reply or contact us from Facebook Messenger or Whatsapp. Email L'email n'est pas valide Vous serez informé ici et par courrier électronique.

L’article Trafic de stupéfiant à Chirongui : 7 interpellations et saisie de chimique et de bangué est apparu en premier sur Le Journal De Mayotte.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser