Victorin Lurel accuse le gouvernement de faire « 180 millions d’économies sur le dos des outremer »

« C’est du jamais vu dans les annales des exercices budgétaires ! », dénonce Victorin Lurel. Dans un communiqué de presse, le sénateur PS de Guadeloupe, connu notamment pour son combat contre la vie chère en Outre-mer, accuse le gouvernement de « faire des économies sur le dos des Outre-mer ».

Pour l’année 2018, prés de 180 millions d’euros n’ont pas été consommés, « comprendre : prés de 10% des sommes octroyées aux Outre-mer n’ont pas été dépensées », calcule-t-il.

Un constat que ne nie pas le gouvernement, qui se défend en soulignant que « cette difficulté inédite, est un indicateur de l’incapacité de certaines collectivités à assurer leur part de cofinancement ». Une certitude à Mayotte où le dégagement d’épargne n’en est qu’à ses débuts, mais qui ne doit pas cautionner le raisonnement, qui relève du « cynisme » selon Victorin Lurel : « Nul n’ignore que les collectivités sont en première ligne pour la mise à disposition des terrains, pour la garantie des prêts et la recapitalisation des acteurs du logement social ».

Portant une accusation grave, « c’est le gouvernement, qui délibérément, ne donne pas les instructions et bloque les dossiers » alors qu’il faudrait « accompagner les collectivités ».
Victorin Lurel cite en exemple la suppression de l’allocation logement accession, « l’Etat prive de 64,8 millions avec pour conséquence une chute considérable du nombre de logements financés ».
Et de remettre sur le tapis les affectations des crédits restant, s’interrogeant sur leur montant et la répartition entre les territoires, questions restées sans réponse, on s’en souvient, lors de l’élaboration du budget outre-mer en début d’année.
A.P-L.

L’article Victorin Lurel accuse le gouvernement de faire « 180 millions d’économies sur le dos des outremer » est apparu en premier sur Le Journal De Mayotte.