Visite ministérielle, un dimanche entre espoirs et frustration

Le moins convaincu de cette première journée de visite de la ministre des Outre Mer Annick Girardin était Mansour Kamardine, qui, à l’instar des autres interlocuteurs de la ministres et de la presse, espérait quelques annonces. « La ministre n’a fait aucune communication, déplore le député de la 2e circonscription après trois heures de discussion avec la ministre. Je ne sais pas ce qui sera annoncé, poursuit-il. On nous annonce une communication mardi, donc on reste sur notre faim. Les élus lui ont fait part de leurs peurs sur la sécurité, l’immigration, le développement durable de Mayotte. Avec force, les mots ont été dits. Elle a rappelé que le gouvernement nous invite à une co-construction. »

Le sénateur Thani Mohamed Soilihi a de son côté salué une « méthode intéressante ». .
« L’objet de cette rencontre était, avant les annonces de mardi, de faire le point avec les élus. Elle rencontrera d’ici-là les collectifs et l’intersyndicale. D’autres arbitrages auront lieu d’ici mardi. L’intersyndicale ne comprendrait pas que la ministre annonce des choses sans les avoir reconsultés une dernière fois » 

Toutefois le sénateur ne « tire aucune conclusion tant que je n’aurai pas entendu ces annonces. Il y aura deux volets, un sur l’immigration et la sécurité, et un sur le développement et le social. Or, il y a un blocage lié aux Comores. Même si cette situation est pour l’instant bloquée, ce qui m’intéresse moi, c’est le reste, le développement de notre île. »

 

« Plus de médecins au CHM »

Après la rencontre avec les associations, dont l’Udaf, union départementale des familles, 2mains pour les enfants, présidée par le capitaine Chamassi, mais aussi des institutions comme la Dieccte (direction du travail), la Jeunesse et les Sports ou encore le vice-rectorat, les réactions étaient plus discrètes. La ministre a là encore insisté sur le fait que les annonces devraient attendre mardi. Restaient les espoirs. Chamassi relate. « On a évoqué la politique du gouvernement sans entrer dans les détails, mais cela a permis d’avoir des échanges sur des points spécifiques. On a parlé notamment de renforcement d’effectifs au niveau du CHM avec plus de médecins. Au niveau éducatif, on a évoqué des fonds en plus pour aider différentes actions. Elle a aussi rappelé que la sécurité est une priorité du gouvernement. J’espère que mardi elle va parler d’une politique d’anticipation et de prévention de la délinquance. Car quand on parle de sécurité, c’est qu’il est déjà trop tard. On a une société très jeune. J’espère un plan réel et une augmentation des fonds pour la prévention de la délinquance. Il faut investir à long terme pour permettre aux enfants de rêver et de faire aboutir leurs rêves ».

Cette rencontre était la première du dispositif gouvernemental de « rencontres du gouvernement ». Cette série de consultations de la population par des ministres commençait donc hier par Mayotte qui a bénéficié d’une dérogation. Les autres départements commenceront quant à eux à partir de jeudi.

Y.D.

à voir également en vidéo

horaire des barges

Petite terre (Quai Issoufali)
Chaque 1/2h: 05h30 - 20h00
Chaque heure: 20h00 - 00h00

Grande terre (Gare maritime)
Chaque 1/2h: 06h00 - 20h30
Chaque heure: 20h30 - 00h30
voir toutes les horaires de barges