Océan Indien par Imaz Press, lundi 29 mai 2023 à 17:47

439 infractions constatées : Un automobiliste cumule (presque) toutes les infractions, son véhicule placé en fourrière

image description
image description

Les effectifs de la Direction Territoriale de Police Nationale de La Réunion ont réalisé sur le département 36 opérations de sécurisation et de sécurité routière au cours de ce week-end permettant de relever 213 infractions dont 35 délits. Côté gendarme, poursuivant leur action de lutte contre l’accidentologie sur les routes de l’île, les motocyclistes de l’E.D.S.R ont procédé à de nombreux contrôles des mobilités en ciblant les infractions graves génératrices d’accidents, tout au long de ce week-end de Pentecôte. Carton rouge pour un automobiliste. Lors du contrôle, les motards ont constaté que le véhicule n’était pas couvert par un contrat d’assurance, la carte grise non mutée, le contrôle technique non-valide et un pneumatique lisse. Pour couronner ce contrôle, le conducteur circulait alors qu’il est sous le coup d’une suspension de son permis de conduire et le dépistage aux produits stupéfiants s’est révélé positif. La voiture a été placée en fourrière administrative et ce délinquant devra répondre de ses actes ultérieurement devant la justice.(Photo d’illustration)

- Conduite sous l'Empire d'un État Alcoolique : 07
(taux compris entre 0,46 et 0,80 mg / l d'air expiré)
- Conduite sous l'emprise de stupéfiants : 04
- défaut d'assurance : 12
- défaut de permis de conduire : 10
- refus d'obtempérer : 02

183 fonctionnaires de police ont été mobilisés à cette occasion.

Au cours de ces différents contrôles, les forces des Polices locales ont également procédé à la constatation de 178 autres diverses contraventions au code de la route dont :

- Conduite sous l'Empire d'un État Alcoolique : 03
- excès de vitesse : 03
- feu rouge / stop / priorité : 05
- défaut de port de casque : 02
- défaut d'équipement : 05
- défaut de contrôle technique : 22
- défaut de Brevet de Sécurité Routière : 04
- défaut de port de la ceinture de sécurité : 03
- usage d'un téléphone tenu en main par le conducteur d'un véhicule : 16
- franchissement de ligne continue : 02
- autres : 113

- Côté gendarmerie -

Poursuivant leur action de lutte contre l’accidentologie sur les routes de l’île, les motocyclistes de l’E.D.S.R ont procédé à de nombreux contrôles des mobilités en ciblant les infractions graves génératrices d'accidents, tout au long de ce week-end de Pentecôte.

Nombre de services réalisés : 18

Nombre d'infractions : 226

Nombre de rétentions de permis : 18

Nombre d'immobilisation / fourrière : 48 dont 21 fourrières

Nombre d'alcoolémie : 12

Nombre de conduite sous stupéfiants : 10

Nombre de défaut d'assurance : 9

Nombre de défaut permis : 5

Nombre de vitesse : 71 dont 21 avec interception

Nombre de non port de ceinture : 7

Nombre d'usage de téléphone ou distracteur : 24

Nombre de non respect de priorité : 40

Nombre de dépassement dangereux : 7

Nombre de circulation à gauche : 3

Nombre de non port du casque et équipement : 11

Nombre de défaut de plaque : 2

Nombre de vitres teintées : 3

Nombre de pneumatique lisse : 2

Nombre de nuisances sonores : 6

Nombre de défaut de contrôles technique : 9

Nombre de non-mutation de carte grise : 3

Nombre de détention de stupéfiants : 2

Faits particuliers

Dimanche de 19 heures 30 à 22 heures 30, les motocyclistes de la brigade motorisée de Saint-Paul et de la Rivière-Saint-Louis, appuyés par les personnels de la Réserve, ont réalisé un contrôle des flux, en agglomération de Saint-Leu.L'objectif principal de cette opération était la recherche des conduites addictives. 16 infractions ont été constatées dont 08 conduites sous l'empire d'un état alcoolique, 05 conduites sous l'emprise de stupéfiants, 01 défaut de permis de conduire, 01 défaut d'assurance et 01 défaut de casque de protection.

CARTON ROUGE : Samedi après-midi un automobiliste a été intercepté par les motocyclistes de la Saintt-Paul sur les secteur de Trois-Bassins pour avoir fait usage de son téléphone en conduisant. Lors du contrôle, les motards ont constaté que le véhicule n'était pas couvert par un contrat d'assurance, la carte grise non mutée, le contrôle technique non-valide et un pneumatique lisse. Pour couronner ce contrôle, le conducteur circulait alors qu'il est sous le coup d'une suspension de son permis de conduire et le dépistage aux produits stupéfiants s'est révélé positif. La voiture a été placée en fourrière administrative et ce délinquant devra répondre de ses actes ultérieurement devant la justice.

mots clés de l'article : A la Une

Ces articles pourraient aussi vous intéresser