Océan Indien par Imaz Press, jeudi 7 mars 2024 à 04:29

Cybersécurité : Suite à une cyberattaque, la Caf impose à ses usagers de changer de mot de passe

image description
image description

Dès ce vendredi 8 mars 2024, le compte client de la caisse d’allocation familiale (Caf) ne sera plus accessible avec l’ancien mot de passe. Le changement des codes d’accès est rendu obligatoire pour tous les usagers suite aux récentes cyberattaques. La Caf prend des mesures pour sécuriser les données sensibles de ses clients (Photo : sly/www.imazpress.com)

"Ayant détecté la violation de données de comptes d'allocataires, la Caisse nationale des allocations familiales renforce la sécurité des comptes et recommande à ses allocataires de changer leur mot de passe", précise-t-elle dans un communiqué.

Tous les usagers n'ayant pas procédé à cette modification ne pourront plus accéder à leur compte.

La Caf explique qu'"il est essentiel d'adopter des mesures préventives pour protéger vos informations". Des données personnelles telles que les noms, les adresses, les numéros de téléphone, et même des informations financières peuvent être utilisées pour commettre des actes de fraude à la suite d'une cyberattaque.

"Les utilisateurs qui maintiennent des mots de passe inchangés pendant de longues périodes sont plus vulnérables aux tentatives d’intrusion."

À noter que "chaque allocataire dont il est attesté que le compte a été visité est contacté et son mot de passe réinitialisé afin de bloquer tout accès à son compte par une personne non autorisée".

- Pourquoi changer de mot de passe ? -

L'objectif derrière cette obligation est de renforcer la sécurité des comptes tout en permettant une meilleure protection des données personnelles.

Pour rappel, le 12 février 2024, un groupe de hackers du nom de "LulzSec" a revendiqué sur les réseaux sociaux le piratage de 600.000 comptes clients de la Caf. Quatre captures d'écran des comptes piratés ont été partagées pour prouver les méfaits.

Bien que la Caf a démenti les faits après vérifications, les quatre comptes piratés dont les photos ont été publiées étaient bien réels. L'organisation pense à un piratage de mot de passe permettant l'accès à quelques données sensibles telles que le nom complet, l'adresse, le numéro de téléphone ainsi que les montants des derniers versements.

Mais les hackers n'ont pas eu accès au Rib. Ce qui a permis aux quatre personnes dont les comptes ont été piratés de retrouver accès à leur compte après avoir sécurisé le tout.

Lire aussi - Cyberattaques : La Réunion s'organise pour protéger ses données sensibles

- Trouver un bon mot de passe –

De plus en plus d'organisations et notamment les banques imposent le changement des codes confidentiels à ses clients au minimum une fois par an. Voire même une sécurité supplémentaire avec l'authentification à deux facteurs : s'identifier une première fois avec les codes confidentiels et dans un deuxième temps confirmer avec l'empreinte ou à partir d'un code envoyé par message ou mail.

Mais dans tous les cas, il faut trouver un mot de passe qui assure la sécurité du compte. Le site du gouvernement informe des consignes pour trouver un code sûr et fiable. Il doit être :

- différent pour chaque site,

- complexe : il doit contenir plus de dix caractères et au moins un chiffre, une minuscule et une majuscule,

- impossible à deviner,

- modifié régulièrement,

- communiqué à personne, pas même à la Caf.

Une vigilance accrue : surveillez attentivement vos comptes en ligne pour détecter toute activité suspecte. Si vous remarquez des transactions non autorisées ou toute autre activité inhabituelle, signalez-la immédiatement aux autorités compétentes.

Pour tout renseignement, consulter le site internet www.cybermalveillance.gouv.fr

Lire aussi - Cyberattaque : l’Observatoire de la cybersécurité de l’Océan Indien appelle à la vigilance

Lire aussi - Deux spécialistes du tiers payant piratés, les données d'assurés sociaux dans l'Hexagone et à La Réunion "exposées"

Lire aussi - Numéro de sécu, mutuelle: 33 millions de Français concernés par une cyber-attaque au tiers payant

cn/www.imazpress.com/redac@ipreunion.com

mots clés de l'article : CAF , Actus réunion

Ces articles pourraient aussi vous intéresser