Océan Indien par Imaz Press, lundi 31 juillet 2023 à 15:45

Dès ce mardi 1er août : Le litre sans-plomb et de gasoil grimpe de deux centimes, l’électricité augmente de 10%

image description
image description

À partir de ce mardi 1er août 2023, les tarifs de l’électricité vont augmenter de 10% partout en France y compris à La Réunion. Autre augmentation prévue, le carburant, à hauteur de deux centimes pour le sans-plomb et le gazole. Le prix de la bouteille de gaz, pour sa part, reste stable à 15 euros (Photo haute tension EDF photo rb/www.imazpress.com)

Pour l'électricité, l'annonce a été faite par le gouvernement le 18 juillet signant la fin progressive du bouclier tarifaire mis en place en 2021 par Jean Castex, premier ministre, pour lutter contre l'inflation énergétique qui commençait, avant même la guerre en Ukraine.

À lire aussi - Les tarifs de l'électricité vont augmenter de 10% au 1er août

La hausse de ce mardi concerne les ménages, artisans et petits commerces, les grandes entreprises ne bénéficiant pas du bouclier.

"Avant la hausse (de 10%), la facture était de l'ordre de 1.640 euros par an. Après la hausse, elle sera à 1.800 euros", pour un consommateur moyen au chauffage électrique qui consomme 7 MWh par an, soit une augmentation de 160 euros en moyenne, calcule le gouvernement qui assure que le tarif de l'électricité en France reste parmi les plus bas d'Europe.

À noter que les prix auraient bondi de 35% en 2022 et de 100% en 2023 s'il n'y avait pas eu le dispositif protecteur du bouclier tarifaire d'après des estimations de la Commission de régulation de l'énergie.

Le tarif de l'électricité est révisé deux fois par an, en août et en février. La dernière augmentation était en février à hauteur de 15%. La prochaine est à prévoir pour février 2024.

- Le carburant augmente aussi -

À partir de ce mardi, le sans-plomb et le gazole augmentent de 2 centimes pour atteindre respectivement 1,68 euro et 1,31 euro le litre.

À lire aussi - Le sans-plomb et le gazole augmentent de 2 centimes, la bouteille de gaz reste à 15 euros

Au 1er juillet, le carburant avait déjà augmenté de trois centimes après la forte baisse des prix à la pompe en juin.

La pré-rentrée fait décidément mal au porte-monnaie entre les prix de l'électricité et du carburant en hausse et le coût des fournitures scolaires et de l'alimentaire.

www.imazpress.com/redac@ipreunion.com

Ces articles pourraient aussi vous intéresser