Océan Indien par Imaz Press, samedi 22 juin 2024 à 07:45

En l’espace de deux semaine (actualisé) : Variole du singe : trois nouveaux cas signalés à La Réunion

image description
image description

Ce vendredi 21 juin 2024, Santé publique France a publié le point épidémiologique hebdomadaire. Il est annoncé que trois nouveaux cas de "Monkeypox" ou variole du singe ont été déclarés à l’Agence régionale de santé de La Réunion en l’espace de deux semaines. Les derniers cas recensés datent du mois d’octobre 2022 (Photo d’illustration : www.imazpress.com)

Une enquête épidémiologique a été mise en œuvre. Les patients et leurs contacts ont été pris en charge et ont reçu les informations sur la conduite à tenir : encouragement à se faire vacciner dans les plus brefs délais, surveillance de toute apparition de symptômes évocateurs" indique l'ARS.

La transmission interhumaine se produit à l’occasion d’un contact prolongé en face à face par des gouttelettes respiratoires ou par contact direct avec une personne infectée, à travers les fluides corporels, les lésions cutanées ou les muqueuses internes comme la bouche, ainsi que de manière indirecte par des objets que le malade a contaminés, comme des vêtements ou du linge de lit.

Les premiers symptômes surviennent après une période d’incubation comprise entre 5 et 21 jours.

L’infection peut débuter par de la fièvre, des maux de tête, des douleurs musculaires, de la gêne à la déglutition, une asthénie et des ganglions au niveau du cou et du haut de la cuisse, des éruptions cutanées.

La personne est contagieuse dès l’apparition des premiers symptômes et jusqu’à la cicatrisation complète des lésions cutanées. La période d’isolement recommandée est de 3 semaines, afin d’éviter toute contamination de l’entourage. Certaines personnes seraient susceptibles de développer des formes graves, notamment les personnes immunodéprimées, les femmes enceintes et les jeunes enfants

- Que faire en cas de symptômes ? -

En cas d’apparition de symptômes (fièvre et éruption cutanée avec des vésicules), contacter le SAMU Centre 15 qui orientera vers une consultation médicale.

Il est recommandé de s’isoler en attendant un avis médical, et d’éviter les contacts rapprochés avec d’autres personnes.

Lire aussi - Variole du singe : un premier cas confirmé à La Réunion

Lire aussi - Un deuxième cas d’infection du virus de la variole du singe détecté à La Réunion

Lire aussi - Variole du singe : l’OMS déclenche son plus haut niveau d’alerte

www.imazpress.com/redac@ipreunion.com

mots clés de l'article : santé , Actus réunion

Ces articles pourraient aussi vous intéresser