Océan Indien par Imaz Press, mardi 3 novembre 2020 à 10:31
[PHOTOS] Collectivités et associations se mobilisent

Famine à Madagascar : des centaines de colis alimentaires distribués aux habitants du sud

image description
image description

La sécheresse continue dans le sud de Madagascar et la solidarité s’organise à La Réunion comme ailleurs pour permettre aux habitants de recevoir des colis alimentaires, dans ce contexte de grande famine. La plateforme "Agir pour Mada" publie quotidiennement, via ses associations et communautés membres, des photos et bilans des paniers distribués dans les villages touchés. Encore ce week-end ce sont une centaine de colis qui ont été amenés aux habitants d’Analoalo. Le programme des "PAM" (Programme alimentaire mondial des Nations Unies), continue également de se mobiliser, avec une aide alimentaire fournie à 500.000 habitants de la région sud. (Photos : Agir pour Diego)

La solidarité continue de s'organiser en faveur des habitants du sud de Madagascar. La plateforme Agir pour Mada, qui collecte des dons - pour beaucoup issus de La Réunion - est intervenue auprès des habitants d'Analoalo. "Nos courageux bénévoles travaillent même le dimanche. Maintenons les efforts pour permettre à cette population de combattre la terrible épreuve de la sècheresse et de la famine. Merci à tous !" écrit la communauté Agir pour Diego sur sa page Facebook.

Mbola mitohy ny ezaka! #Agir_pour_Mada une chaine de solidarité en faveur des victimes de l'insuffisance alimentaires...

Publiée par Agir pour Diego surDimanche 1 novembre 2020

Ce vendredi 30 octobre, "100 paniers ont été distribués au Fokontany Antsovela dans la commune rural Antanandava" ajoute Agir pour Diego. La veille, "100 paniers garnis ont été distribués à Berano Ampasipolaka aux villageois touchés par la famine dans le sud". Chaque jour, la communauuté fait le point sur sa page Facebook photos à l'appui.

Lire aussi : Crise humanitaire : le sud de Madagascar meurt de faim

Chaque panier distribué contient : 10 kg de riz, 1 litre d'huile, 1 kg de sucre, 1 kg de grains secs, 1 kg d'haricots, 1 kg de maïs, 2 savons, 2 biscuits, 1 lait concentré, 1 farilac (si famille avec bébé) et 20 litres d'eau. Rappelons que de nombreux partenaires s'activent autour de la plateforme Agir pour Mada, sur place ou à distance pour la récolte des dons et la constitution des colis alimentaires. Ce vendredi 30 octobre un stand d'information de dons a d'ailleurs été installé sur le front de mer de Saint-Paul.

Merci aux nombreux donateurs qui ont visité le stand de donation mise en place par MIARO & ZANGOUN, membres de FEO...

Publiée par Fédération FEO Madagascar surVendredi 30 octobre 2020

Sur la plateforme "Agir pour Mada", 80% des dons viennent de La Réunion.

Lire aussi : "Agir pour Mada" : 500 personnes bénéficiaires par village visité

- Mobilisation des collectivités réunionnaises -

En-dehors de la plateforme, d'autres initiatives péi se mettent en place à commencer par l'action des collectivités de l'île. Le 14 octobre, le Conseil départemental a annoncé débloquer 200.000 euros pour venir en aide aux habitants du sud de la Grande Île. "Pour venir en aide à la population du Sud malgache, la collectivité a choisi de verser, pour plus d’efficacité, des subventions aux associations humanitaires. C’est ainsi que les élus ont voté une aide d’urgence de 100.000 euros en faveur de l’association Médecins Océan Indien (MOI) et attribué 100.000 euros à l’association des Amis du Père Pédro pour soutenir leurs actions menées envers la population. De plus, le Département prendra rapidement l’attache du gouvernement malgache pour discuter de la mise en œuvre d’autres actions au bénéfice de la population" annonçait alors le Département. Le Conseil régional de son côté a voté une aide de 130.000 euros.

Au Tampon ce mardi 20 octobre c'est une aide de 10.000 euros qui a été votée par le conseil municipal. "L'association Kéré, présidée par Jean-Marc Collienne, a lancé le 12 octobre dernier l'opération " Kéré 2020 ", en partenariat avec Réunion la 1ère et le Journal de l'île. Objectif : fédérer les initiatives réunionnaises pour, d'une part, financer une aide alimentaire d'urgence, et d'autre part, remettre à niveau les citernes et puits construits précédemment dans le cadre de l'opération " Kéré 2006-2007 ". Dans ce cadre, le Conseil municipal a approuvé l'attribution d'une aide d'urgence de 10.000 euros à l'association Kéré."

Le conseil communautaire du TCO a aussi permis de voter une aide de 20.000 euros pour lutter contre la famine à Madagascar. "[Le] contexte sanitaire difficile ne doit pas nous faire oublier les conditions d’extrême pauvreté dans lesquelles se trouve la population malgache, aux prises avec la sécheresse et la famine, particulièrement dans le sud de la Grande Île. Aussi, le conseil communautaire a décidé d’exprimer concrètement la solidarité du TCO, en votant une aide de 20.000 euros qui sera versée à l’Association Kéré dans le cadre de l’opération de solidarité Kéré 2020", indique l'interco de l'ouest, rejoignant ici la dynamique de la ville du Tampon.

- 500.000 habitants du sud soutenus par les Nations Unies -

Le réseau PAM des Nations Unis relaie également sa mobilisation sur son compte Twitter. "Madagascar est connue pour l'extraordinaire richesse de sa biodiversité. Pourtant, 1,6 million de personnes sur l'île n'ont pas accès à une alimentation suffisante."

Parmi les "cinq choses à retenir" sur la Grande Île, garder en tête que la Covid-19 ne fait que rendre la sécheresse encore plus difficile dans le sud de l'île. "Pour acheter de la nourriture, les habitants doivent vendre leurs ustensiles de cuisine" rappelle le PAM. "Parfois leur seul repas est composé de mangues crues ou de manioc". Dans le cadre du kere, le manque d'eau rend impossible la cultur de maïs et de manioc, les habitants du sud en sont réduits à manger du cactus ou du tamarin.

Le PAM, qui a récemment remporté le Nobel de la Paix, rappelle qu'il fournit une assistance alimentaire "à 500.000 personnes dans 11 districts du sud de Madagascar".

Regardez :

Madagascar est connue pour l'extraordinaire richesse de sa biodiversité. Pourtant, 1,6 millions de personnes sur l'île n'ont pas accès à une alimentation suffisante. Voici 5 choses à savoir sur Madagascar 👇 pic.twitter.com/o27367Go8z

— PAM (WFP in French) (@WFP_FR) October 28, 2020

Le programme distribue des denrées alimentaires dans sept localités touchées par l'insécurité alimentaire aiguë dans le sud de la Grande Île. "70.000 personnes au total, dont des femmes enceintes, allaitantes et des enfants bénéficieront de cette aide d'urgence."

#Food 🍚🥬to assist population from 7 localities- in acute food insecurity- in the southern of #Madagascar is gradually delivered. 70,000 people including pregnant and lactating #women and children will benefit from this emergency assistance from WFP. pic.twitter.com/b9bIOG7k7N

— WFP Madagascar - PAM (@PamMadagascar) October 23, 2020

Lire aussi : Famine à Madagascar : les parlementaires organisent un "cocktail de la honte"

www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

mots clés de l'article : Madagascar , famine , sécheresse , PAM , nations unies , Actualités de La Réunion , Dons , actus reunion , Grande Île , Colis alimentaires , Kéré , Sudl

Ces articles pourraient aussi vous intéresser