Le Département très engagé dans des actions de coopération indo-océanique

photo DR

Délégué aux affaires internationales, Daniel Gonthier, Vice-président du Département, représentait Cyrille Melchior, Président de la Collectivité, du 10 au 13 septembre 2018 au 33ème Conseil des Ministres de la Commission de l’Océan Indien qui s’est déroulé à Balaclava. Siégeant au côté de l’État et de la Région, le Département est concerné par des projets dans les domaines de l’agriculture, de la promotion des femmes de l’Océan Indien et de la Culture, un sujet sur lequel le Département est résolument engagé à travers l’Iconothèque Historique de l’Océan Indien et l’organisation d’un prix littéraire régional, concourant ainsi à la construction d’une communauté de destin Indian-océanique. Les principales décisions du Conseil des Ministres de la COI ont porté sur les questions majeures de sécurité maritime et de sécurité sanitaire, de préservation des ressources naturelles qui font l’objet de programmes cofinancés principalement par l’Union Européenne . Cette séance ministérielle s’est conclue par le passage de relais de la présidence de la COI à la République des Seychelles pour deux ans.

Profitant de ce déplacement, Daniel Gonthier a réalisé un point d’étape  sur les actions de coopération soutenues par le Département en lien avec les partenaires mauriciens (Ministères de l’éducation nationale, de l’environnement et des services publics, l’université, la chambre d’agriculture) et de la coopération française (Ambassade France et Agence Française de Développement).

Consolider le Programme Réunionnais pour une Inclusion Scolaire

Les échanges  ont permis de renforcer certaines actions telles que le Programme Réunionnais pour une Inclusion Scolaire à Maurice (PRISM). Cofinancé par l’Union Européenne et le Département, celui-ci est mis en œuvre par le Centre International d’Étude Pédagogique (CIEP) depuis l’année dernière. Il vise à former des enseignants mauriciens accueillant dans leur classe des enfants porteurs de handicap. Ces derniers devront alors à leur tour former leur confrère sur place pour une pérennité de l’action. Le Vice-président a proposé que ce projet accueille des jeunes volontaires du service civique international réciproque. De quoi permettre à des jeunes réunionnais et mauriciens d’avoir une expérience comme auxiliaire de vie dans des établissements à Maurice et à La Réunion.

Bientôt un Observatoire de l’Eau à Maurice

L’expertise réunionnaise a également été sollicitée par le Ministère de l’Environnement et l’Université de Maurice pour la mise en place d’un Observatoire de l’Eau.  Bénéficiant de l’appui de l’Agence Française de Développement (AFD),  ce projet mobilisera l’ingénierie de l’Office de l’Eau de La Réunion et du Laboratoire Départementale d’Analyses. La première contribution du Conseil départemental a été de mettre à disposition de l’AFD, dans le cadre de son programme de mobilité/ insertion professionnelle dans la zone océan Indien, une jeune Réunionnaise qualifiée pour une mission de deux ans.

Des échanges dans l’agriculture et l’agroalimentaire

" Pourquoi importons-nous des tomates cerises d’Egypte alors que vous en produisez à La Réunion ? ". Telle a été la question parmi bien d’autres de la Secrétaire générale de la Chambre d’Agriculture mauricienne à Daniel Gonthier. Cette interrogation a permis d’engager un débat de fond sur les complémentarités  à rechercher entre La Réunion et Maurice dans les secteurs agricole et agroalimentaire. Impliquée dans le développement d’une agriculture raisonnée à Maurice, la Chambre d’Agriculture a fait part de sa volonté de travailler avec le Département de La Réunion et les opérateurs compétents du monde agricole réunionnais

Deux Réunionnaises affectées à l’Ambassade et à l’Alliance Française

Fortement impliqué dans l’appui à la francophonie dans la zone, le Département a saisi l’occasion de cette mission pour convenir de l’affectation de deux jeunes Réunionnais au service de coopération et d’action culturelle de l’Ambassade de France et ainsi qu’à l’Alliance Française de Port Mathurin à Rodrigues.  

www.ipreunion.cm

à voir également en vidéo

horaire des barges

Petite terre (Quai Issoufali)
Chaque 1/2h: 05h30 - 20h00
Chaque heure: 20h00 - 00h00

Grande terre (Gare maritime)
Chaque 1/2h: 06h00 - 20h30
Chaque heure: 20h30 - 00h30
voir toutes les horaires de barges