Fin de la tournée dans l’océan Indien

Le pape à Maurice : 8 heures de visite et 100.000 acclamations

photo RB pour imazpress

Le pape François aura passé à peine huit heures sur l’île Maurice, mais sa visite a fait venir plus de 100.000 personnes dont 5.000 Réunionnais à Port-Louis pour suivre la messe, moment-clé de cette journée. Arrivé de Madagascar, il a salué les fidèles venus à sa rencontre avant de se rendre dans la capitale pour une messe de plus d’une heure constituée de prières et de chants. Le pape François a tenu à parler des jeunes lors de son homélie. Il a également rendu hommage au père Laval, célébré justement le 9 septembre, se rendant par la suite sur son caveau. Après une cérémonie d’adieux, le pape François est retourné à Madagascar pour une dernière nuit dans la zone océan Indien. Il repart à Rome ce mardi 10 septembre. Imaz Press vous fait revivre cette visite en images (Photos rb/www.ipreunion.com)

"Viva il papa, viva il papa" se sont exclamés en italien les fidèles venus écouter l'évangile du pape François ce lundi 9 septembre. Une visite très suivie et particulièrement médiatisée qui a fait la joie des 5.000 Réunionnais qui ont fait le déplacement afin de le voir.

En effet la dernière visite apostolique remonte déjà à 1989. Jean-Paul II s'était d'ailleurs rendu à La Réunion. Le pape François lui, a limité sa visite dans l'océan Indien au Mozambique, à Madagascar et à Maurice, souhaitant notamment mettre l'accent sur la pauvreté.

Accueilli sous les acclamations de 100.000 personnes

C'est d'ailleurs assis aux côtés de son chauffeur que le pape François, une fois descendu de l'avion à l'aéroport mauricien, s'est rendu à la capitale Port-Louis pour célébrer une messe qui a rassemblé plus de 100.000 personnes. Un symbole pour un pape réputé proche de ses fidèles, et refusant alors la banquette arrière du véhicule.

Il est arrivé sous les cris de joie des pèlerins, réunis bien avant le début de la messe pour espérer obtenir une place de choix. La foule était telle que les rues étaient noires de monde. Acclamé à bord de sa papamobile, le pape François a commencé par saluer les fidèles dans les rues de Port-Louis, avant de se rendre sur l'esplanade de Marie-Reine de la Paix et d'y tenir une messe d'une heure et demie environ.

Lire aussi : Le pape François termine sa visite sur l'île Maurice

"Les jeunes sont notre première mission"

Chants, danses et prières ont animé ce moment de recueillement. Lors de son homélie, le pape François a choisi de mettre l'accent sur la jeunesse. Ainsi il a invité à se "tourner vers les jeunes" et donc apprendre à "leur donner une place au sein de notre communauté". Car le pape fut clair : le problème n'est pas aujourd'hui le manque de vocation des prêtres, mais bien le sentiment que tout le monde n'a pas sa place dans l'Eglise.

A Maurice notamment, il a considéré que les jeunes sont "ceux qui souffrent le plus, qui ressentent le plus le chômage", un avenir difficile qui les laissent "vulnérables" selon le souverain pontife qui a donc déclaré que les jeunes "sont notre première mission".

Hommage au père Laval

Cette journée du 9 septembre coïncidait également avec la commémoration du père Jacques-Désiré Laval, missionnaire du 19ème siècle à Maurice, qui était à l'époque une colonie britannique. Il est réputé pour avoir soutenu les esclaves noirs affranchis, et pour avoir parcouru l'île Maurice afin d'y construire des hôpitaux.

Encore particulièrement prié sur l'île, le père Laval est enterré dans le quartier de Sainte-Croix, où s'est rendu le pape François dans l'après-midi. Il y a rencontré des représentants d'ONG et des malades, avant de se recueillir seul sur le caveau. Le père Laval, béatifié, devrait d'ailleurs être canonisé prochainement par le Saint-Père.

Après une cérémonie d'adieux, le pape François est retourné à Madagascar pour une dernière nuit dans l'océan Indien avant de rentrer à Rome.

mm / mb / rb / www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com