Océan Indien par Imaz Press, mercredi 31 janvier 2024 à 11:18

Le trafic aérien a dépassé son niveau d’avant crise : Aéroport Roland-Garros : près de 2,7 millions de passagers en 2023

image description
image description

Le trafic aérien a dépassé son niveau d’avant la crise sanitaire, à l’aéroport La Réunion Roland Garros, où le nombre de passagers, accueillis en 2023, progresse même de 8,1%, par rapport à 2019, avec un total de 2.689.954. La hausse est plus forte par rapport à 2022 (+14,7%), quand, en début d’année, l’activité aérienne était encore impactée par les conséquences de la pandémie de Covid-19. L’année 2023 a, également, vu le rétablissement, quasi complet, du trafic régional, encore affecté par des restrictions sanitaires, en début d’année précédente. Nous publions ci-dessous le communiqué de l’aéroport (Photo d’illustration : sly/www.imazpress.com)

Au sein de ce total, une forte progression du nombre de passagers en transit (près de 52.000, +42% par rapport à 2019) est également notée, essentiellement alimentée par la clientèle de Corsair entre l’Hexagone et les autres îles de l’océan Indien.

La fréquentation des lignes entre l’Hexagone et La Réunion a poursuivi sa progression (1,564 million de passagers, +7,1% par rapport à 2019), tout au long de l’année, portée par un important flux touristique.

L’année 2023 a, également, vu le rétablissement, quasi complet, du trafic régional, encore affecté par des restrictions sanitaires, en début d’année précédente. Le nombre de passagers a, globalement, augmenté de près de 40% sur les lignes de l’océan Indien par rapport à 2022, et de 10% par rapport à 2019.

La fréquentation des vols Réunion-Maurice franchit pour la première fois la barre des 600.000 passagers (+13% par rapport à 2019) ; la desserte de l’île-sœur confirmant son rang de deuxième source d’activité pour l’aéroport La Réunion Roland Garros, après celle de l’Hexagone.

La liaison Réunion-Mayotte, opérée par trois compagnies (Air Austral, Corsair et Ewa Air jusqu’en août 2023) conserve son fort dynamisme (215.000 passagers, +28% par rapport à 2019). Les vols entre La Réunion et les aéroports malgaches ont, en revanche, enregistré une baisse de 15% du nombre de passagers (142.800 en 2023), en lien avec les difficultés de la compagnie Madagascar Airlines, qui n’a pas retrouvé son niveau d’activité post-crise et s’est retirée de la desserte de La Réunion en novembre.

Les liaisons entre l’aéroport La Réunion Roland Garros et Madagascar sont, actuellement, assurées par Air Austral et Corsair. La fréquentation des lignes sur l’Afrique du Sud et les Seychelles a remonté l’an passé, sans retrouver pour autant son niveau de 2019, contrairement à la desserte des Comores (+4% par rapport à 2019). Sur le long-courrier international, le ligne Réunion-Bangkok enregistre une forte progression (près de 51.500 passagers, +21% par rapport à 2019). La liaison entre La Réunion et Chennai (sud de l’Inde) a, quant à elle, été interrompue par Air Austral, fin mars 2023.

- Le trafic fret en léger recul -

Dans le domaine du fret, l’année 2023 a été marqué par une légère progression des tonnages traités par rapport à l’année précédente (27.965 tonnes, +1,2%), mais un recul de -3,9% par rapport à 2019. La baisse est légère pour les importations, qui représentent plus des deux tiers de l’activité de l’aérogare fret (20.253 tonnes, -1,7%). Elle témoigne d’une activité économique générale ralentie, mais aussi de l’évolution de certains modes de consommation : les Réunionnais ont moins recours aux colis express (-
600 tonnes en 2023).

Le recul des exportations est plus marqué : 7.713 tonnes et -9,2%, par rapport à 2019. L’essentiel de cette baisse est lié à la mauvaise campagne fruitière (ananas et letchis) en novembre et décembre 2023.

Contrairement aux années précédentes, aucun vol cargo spécial n’a été opéré en fin d’année pour expédier les fruits réunionnais vers l’Hexagone. Les exportations de poissons pélagiques sont, en revanche, en croissance.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser