Océan Indien par Imaz Press, jeudi 2 décembre 2021 à 06:00
Au moins jusqu’au samedi 4 décembre

Contraintes importantes pour les voyages entre Maurice et La Réunion

image description
image description

Depuis ce jeudi 2 décembre et au moins jusqu’au samedi 4 décembre 2021, l’entrée à La Réunion en provenance de Maurice est soumise à d’importantes contraintes. Cette décision a été prise par l’Etat français pour éviter la propagation du variant Omicron découvert en Afrique du Sud. "Il n’y aura pas d’accès autorisé à des fins professionnelles, touristiques, familiales, d’études ou même de recherche" a précisé le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal mercredi en sortie du conseil des ministres. Les vols en provenance et à destination des 10 pays de l’Afrique australe, dont Maurice, concernés par l’interdiction devraient touefois reprendre ce samedi "avec un encadrement drastique", a indiqué Gabriel Attal

Les 10 pays placés en zone rouge écarlate sont : Maurice, l'Afrique du Sud, le Lesotho, le Botswana, le Zimbabwe, le Mozambique, la Namibie, l'Eswatini (ex-Swaziland), le Malawi et la Zambie.

"Seules les personnes de nationalité française, ressortissants européens, les personnels diplomatiques et navigants pourront rejoindre la France depuis ces 10 pays" a souligné le porte-parole du gouvernement.

Ils devront subir un test Covid à leur arrivée en France, suivi d'un isolement de sept jours en cas de résultat négatif, et de dix jours si le résultat est positif. "Dans les deux cas, cet isolement sera surveillé par des forces de sécurité intérieures et en cas de non-respect de cet isolement une amende de 1 500 euros sera dressée pour les personnes qui ne respecteraient pas l'isolement obligatoire", a prévenu Gabriel Attal.

Il a ajouté que tous les voyageurs provenant d'un pays hors de l'UE, même vaccinés, devront présenter un test négatif de moins de 48 heures.

Quelques heures avant l'annonce du gouvernement, la préfecture de La Réunion avait déjà indiqué que le durcissement des condtions de déplacement entre Maurice et La Réunion. Les personnes non-vaccinées devront justifier d'un motif impérieux pour se rendre dans notre île, précisait la préfeture. Les dispositions prises par le gouvernement sont encore plus drastiques.

L'interdiction de rotations aériennes avec ces pays seront donc levée à compter de ce samedi. L'ONU et l'OMS se sont déjà élévés contre ces fermetures de frontières jugées "injustices, inefficaces" et "à la limite de l'apartheid".

L'annonce du rétablissement des liaisons entre la France et les 10 pays classés en zone rouge écarlate est arrivée alors que 13 cas suspects de contaminations au variant Omicron - en plus de celui identifié à La Réunion -, ont été recensés sur le territoire français depuis une semaine.

www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

Ces articles pourraient aussi vous intéresser