Océan Indien par Imaz Press, jeudi 5 octobre 2023 à 14:01

Mettre fin au "tout-voiture" : Carsud : bus 100% gratuit pour tous… et pas aux frais du contribuable

image description
image description

C’est une annonce qui a surpris positivement autant qu’elle a fait bondir les administrés ce mardi 3 octobre 2023 du territoire de la Casud. Dès l’année prochaine, les bus du réseau Carsud seront gratuits… pour tous. Peu importe l’âge, la situation sociale ou la ville d’où les usagers viennent, le transport sera non payant. Une première à La Réunion. Mais à la suite de cette annonce, les administrés de l’intercommunalité se demandent qui va payer ? Pas les contribuables, assure la Casud (Photo : sly/www.imazpress.com)

"Rien n'est jamais gratuit, on le payera à travers nos différents impôts et taxes", déclare l'un de nos internautes. "Il ne faudra pas s'étonner de l'augmentation des impôts locaux" ajoute un autre.

Augmentation des impôts, des taxes… voilà les inquiétudes que l'on peut entendre chez certains usagers de la Casud suite à l'annonce de la gratuité des transports en commun à compter de 2024.

Face à ces questions, le président de l'intercommunalité André Thien Ah Koon leur répond.

"On se demande qui va payer ? Mais c'est déjà payé car nous avons fait des économies et avons des réserves financières pour faire en sorte que les dépenses à assumer soit supportées par les économies en matière de gestion et recettes supplémentaires émanant de la bonne qualité de notre gestion", dit-il.

De plus, "notre contribution sera faible car l'on va bénéficier de l'aide de l'État en ce qui concerne les dispositions fiscales récentes".

- Bus gratuit pour tous… vraiment tous -

Le bus gratuit sur le réseau Carsud, c'est en effet l'annonce à retenir du bilan de mi-mandat d'André Thien Ah Koon.

Au travers de cette mesure, plusieurs objectifs : préserver le pouvoir d'achat de la population des villes du Tampon, de Saint-Philippe, de l'Entre-Deux et bien entendu de Saint-Joseph. Le tout en fluidifiant la circulation et le nombre de voitures.

"La Casud est sortie des zones de turbulence et là avec l'excédent nous avons pu accumuler des sommes avec un résultat de plusieurs millions d'euros. Un bilan qui permet d'envisager un avenir avec des décisions pour la Casud et le Sud de La Réunion", note André Thien Ah Koon.

Ajouté à cela "une mesure pour la planète et le réchauffement climatique".

"Nous avons pris cette décision pour faire en sorte que le transport de bus soit une réponse à la décarbonation de la planète", ajoute le président de la Casud.

Peu importe l'âge, le statut social, "cet enjeu est considérable car cela consiste à dire que le transport va être gratuit pour tous, ce qui peut étonner certain", souligne André Thien Ah Koon.  "Nous voulons inciter la population et même toutes les collectivités à faire de même pour que le tout voiture s'arrête et que le système de déplacement se fasse d'une autre façon."

Une mesure qui devrait coûter 500.000 euros par an à la collectivité.

La gratuité existe déjà dans plusieurs réseaux de transports collectifs de l'île, mais elle est limitée à certaines catégories de la population. Dans le réseau des bus interurbains Cars Jaunes, les étudiants, les demandeurs d’emploi, les stagiaires et les retraités peuvent voyager gratuitement.

C’est le cas également des jeunes de moins de 21 ans et des retraités sur le réseau Citalis de la Cinor.

Dans l'Hexagone - selon les chiffres de 2019 de l'Observatoire des villes du transport gratuit – 35 villes françaises sont concernées par le tout gratuit. C’est le cas des villes comme Dunkerque mais aussi Calais, Libourne, Niort, Aubagne, Gap, Porto Vecchio, Puteaux ou encore Aubagne, pour ne citer qu’elles.

Lire aussi - Casud : les transports en commun gratuits pour tous dès 2024

- Un téléphérique pour Grand-Bassin -

Pour mettre fin au tout voiture, l'intercommunalité du sud prévoit également d'autres projets pour favoriser les mobilités douces.

C'est d'ailleurs en ce sens que les villes de Saint-Philippe et du Tampon se sont dotées de nouvelles gares routières.

André Thien Ah Koon prévoit également la mise en place future de parkings périphériques avec "un système de bus qui passerait souvent".

Autre projet, le téléphérique. "Nous avons eu les autorisations officielles et nous notifierons bientôt le marché", annonce à Imaz Press le président de l'intercommunalité. Un téléphérique qui partira du haut de Bois-Court pour descendre jusqu'à Grand Bassin.

"Un véritable atout pour ceux qui veulent visiter car là pour descendre c'est soit l'hélicoptère soit on paye la douleur de ses jambes", note André Thien Ah Koon.

ma.m/www.imazpress.com/redac@ipreunion.com

Ces articles pourraient aussi vous intéresser