Océan Indien par Imaz Press, jeudi 1er février 2024 à 13:54

Ne traversez surtout pas : Ravines en crue, radiers submergés :"il est impossible de se battre contre les éléments"

image description
image description

Depuis plusieurs jours, la pluie ne cesse de tomber dans le sud de l’île. L’eau coule à flot, dévale des ravines et submerge les radiers. Les flots déchaînés ont coûté la vie à quatre personnes. Et s’il est vrai que quand on est en mer, on recommande aux personnes emportées par les eaux de ne pas se débattre pour garder des forces, à l’inverse dans les rivières, la force de l’eau – battant tel le tambour d’une machine à laver – ne laisse que peu de chances, voire aucune chance, aux victimes (Photo rb/www.imazpress.com)

"Quand on est emporté par les ravines, il n'y a pas grand-chose à faire", explique le Lieutenant David Fuentes, commandant du PGHM (Peloton de gendarmerie de haute montagne).

"La puissance de l'eau est telle qu'on ne se rend pas compte. Même nous on n'y va pas quand le débit de l'eau est trop dangereux. Pour les secours on reste en bordure, on envoie des cordes pour repêcher les corps en hélicoptère mais personne ne va dans un cours d'eau en crue."

"On a beau savoir nager, la puissance que ça a quand ça vous emporte, vous êtes plaqués au fond contre les rochers ou projetés dans les branches", poursuit le Lieutenant.

"Il est impossible de se battre contre les éléments catastrophiques." "Regardez avec quelle force les voitures se sont fait emporter."

- Respectez les consignes -

La seule chose à faire et la plus importante, "c'est de la prévention et dire aux gens d'arrêter de traverser les radiers".

Des recommandations que rappelle la gendarmerie de La Réunion. " Ne vous engagez pas sur une route immergée, même partiellement, ne vous approchez pas des rivières en crue.

Respectez les consignes données par la préfecture, les gestionnaires de voiries et les mairies.

Je ne tente jamais de franchir. Je ne franchis pas, à pied ou en voiture, les ravines et les rivières en crue, ou qui peuvent l'être soudainement, ainsi que les radiers submergés.

Des consignes rappelées par le préfet de La Réunion, Jérôme Filippini, lors de sa visite de ce jeudi 1er février 2024 dans le sud de l'île, très impacté par les fortes pluies.

- Quatre personnes emportées par les eaux -

Depuis le début de l'épisode de fortes pluies qui a touché le sud de l'île, et encore aujourd'hui, même si les averses sont plus faibles, quatre personnes ont été emportées par les eaux des ravines en crues.

Le premier étant celui de Gilbert Sautron, retrouvé à Bassin Julien, sur la commune de Saint-Joseph, ce samedi 27 janvier 2024. La victime était portée disparue depuis vendredi soir après avoir chuté en essayant de traverser une ravine à pieds.

Le second est un automobiliste d'une cinquantaine d'années emporté par les eaux à Petite-Île ce lundi matin 29 janvier 2024. Son corps a été retrouvé par les secours.

Dimanche déjà, un homme à bord d'un véhicule avait été emporté par les flots au niveau du radier de la rue Evariste de Parny à Saint-Louis. Le mardi 30 janvier, un corps a été découvert dans une ravine, enchevêtré dans des branchages.

Après identification, il s'agit bien du corps du jeune médecin âgé d'une trentaine d'années, ont confirmé à Imaz Press les gendarmes.

Trois disparitions, trois décès auxquels s'ajoute le décès du joggeur porté disparu à Saint-Louis, dont le corps a été retrouvé ce mercredi matin.

www.imazpress.com/redac@ipreunion.com

mots clés de l'article : Météo , Actus réunion

Ces articles pourraient aussi vous intéresser