Océan Indien par Imaz Press, jeudi 27 juin 2024 à 15:08

RunBall 2024 : Basket, breakdance, roller... l’élite se donne rendez-vous au stade de l’Est

image description
image description

Alors que La Réunion vit au rythme des querelles politiques des législatives, un événement – beaucoup plus réjouissant celui-ci – va animer le stade de l’Est de Saint-Denis samedi 29 et dimanche 30 juin 2024. Il s’agit du RunBall – 8ème édition - une manifestation sportive où se mêleront basket, breakdance, roller, skate, trottinette mais également sportifs locaux et surtout internationaux (Photos : sly/www.imazpress.com)

À l'initiative du RunBall 2024, la Ligue de basket de La Réunion et son président, Johan Guillou. "C'est un événement qui va faire rêver les gamins, de voir leurs rêves devenir réalité." "Le monde est à La Réunion", dit-il fièrement.

- L'équipe de France de basket en répétition des JO -

Le RunBall, c'est aussi et avant-tout du basket-ball avec cette année, la venue de l'Équipe de France de basket 3x3 - pourtant en pleine préparation des Jeux Olympiques.

Pour Karim Souchu, sélectionneur de l'Équipe de France, "c'est comme une mini-répétition et en plus cela permet de ramener une valeur olympique à La Réunion".

"On espère que cela va faire rêver les gamins. Si un enfant vient et dit il veut faire cela, on aura déjà tout gagné", dit-il.

- Des artistes nationaux et internationaux -

Le stade de l'Est, le temps de ce week-end, sera "un mini village olympique", avec au programme de la trottinette, du breakdance, du roller ou encore du skate.

Sur le parquet du stade de l'Est, de multiples têtes d'affiches, à l'image de Brahim Zaibat et Katrina Patchett de Danse avec les Stars, ou encore Malika Benjelloun, ancienne professeur de danse de la Star Academy et chorégraphe reconnue mondialement.

"À La Réunion on a réuni les meilleurs."

D'autres stars seront présentes, comme le chorégraphe du film Street Dance ou Honey, ou encore B Boy Wing venu tout droit de Corée, mais aussi DJ Nobunaga venu d'Amsterdam.

Tous viendront se confronter et juger les danseurs péi.

"C'est exceptionnel pour la ville de Saint-Denis, faites-nous vibrer", lance la maire de Saint-Denis, s'adressant aux sportifs et danseurs locaux, nationaux et internationaux présents lors de la conférence de presse.

À Saint-Denis, tout a démarré lorsque Johan Guillou a demandé à la maire : "pour le RunBall 2024 on balaye monde et on rajoute tout", explique-t-elle en souriant. "Le RunBall va permettre aux jeunes et moins jeunes d'avoir des étoiles dans les yeux."

Dans le chef-lieu, "on a fait le choix d'investir pour dévoiler les pépites qui se trouvent dans les quartiers, de les voir s'épanouir".

- Une huitième édition et trois disciplines olympiques -

Pour cette huitième édition un tout nouveau format est mis en place avec trois disciplines olympiques.

Des disciplines qui seront qualificatives pour les compétitions nationales et internationales.

Les équipes de basket 3x3 tenteront de se qualifier au tournoi de Pristina, au Kosovo. En lice : le Sénégal, l'Afrique du Sud, le Botswana, Madagascar, Maurice, la Martinique, la Guyane, la Guadeloupe, Mayotte, La Réunion, une équipe créopolitaine et la participation exceptionnelle de l'équipe de France, qualifiée pour les Jeux Olympiques.

Du côté du break dance, la compétition qualificative permettra de participer au tournoi du top 16 "Vans In the Circle", aux États-Unis.

Quant à la compétition de skate cross, elle donnera la possibilité de participer à la Coupe de France.

Une compétition de roller et de trottinette rassemblant les sportifs péi est également organisée, avec la présence dans le jury de Yohan Fort, star du roller et Lucas Di Meglio, champion du monde de trottinette freestyle street.

Lire aussi - Saint-Denis : basket, skate et breakdance pour le Runball 2024

- De la compétition mais aussi de l'initiation -

Si les stars sont de la partie, chaque Réunionnais pourra venir s'initier aux différents sports présents sur site.

Compétition de e-sport, espace marmailles et d'autres animations seront également proposées au public.

Cours gratuits de zumba et de fitness, structures gonflables pour les plus petits sur le thème du sport, telles qu'une "patinoire" et une "faucheuse", démonstration et pratique du graffiti, sensibilisation au handicap...

L'objectif est de rassembler tout le monde autour du sport.

Pour accéder au RunBall, l'entrée est à 5 euros (gratuit le matin).

Lire aussi - Runball 2024 à Saint-Denis : un événement multisports

Lire aussi - Le sport c'est la santé… les Réunionnais.ses l'ont bien compris

www.imazpress.com/redac@ipreunion.com

Ces articles pourraient aussi vous intéresser