Océan Indien par Imaz Press, mercredi 21 juin 2023 à 14:27

Sentier pourtant fermé : Cap Noir : malgré les risques d’éboulements, les randonneurs continuent d’affluer

image description
image description

Depuis le 21 mars 2023, le sentier du belvédère du Cap Noir Roche verre bouteille à La Possession est fermé au public suite à un éboulis. Malgré l’interdiction nombreux sont ceux qui passent les barrières de sécurité. Face à cette situation, l’Office national des forêts (ONF) met en garde les randonneurs. Le risque de nouvelles chute de blocs est très fort.

Le 22 mai, le kiosque du sentier de Cap Noir Roche verre bouteille se retrouvait sous les pierres et la barrière de sécurité était fortement endommagée. L'accident est survenu alors que des travaux de purge visant à sécuriser le site suite à un premier éboulement en mars. Fort heureusement personne n'a été blessé, une chance sur ce point de vue très fréquenté.

À lire aussi : La Possession : le kiosque du belvédère de Cap Noir détruit par un éboulis

Mais depuis la fermeture du sentier par arrêté préfectoral, de nombreux passages sont notés par l'ONF malgré la mise en place de barrières. L'organisme alerte ce mercredi sur le risque important de nouvelles chutes de blocs.

"Après une inspection visuelle minutieuse du massif du belvédère de Cap Noir, surplombant l'ancien kiosque, nous confirmons que le risque de nouvelles chutes de blocs est très fort. Nous attirons l'attention sur le risque d'accident grave auquel s'expose toute personne franchissant les barrières bloquant l'accès au belvédère" présice l'office dans un communiqué.

En remplacement, un autre sentier est indiqué aux randonneuurs qui souhaitent admirer la vue initialement visible du kiosque.

"Il est possible d'accéder à deux points de vue aménagés tout aussi remarquables depuis la crête, en suivant le GR2 (voir carte ci-dessous): Environ 10 minutes de marche pour le premier ; Environ 35 minutes pour celui de Roche Verre Bouteille" révèle l'ONF.

Le sentier devrait rester femer encore pour plusieurs mois, "le temps de réaliser les études et travaux nécessaires à sa sécurisation".

www.imazpress.com/redac@ipreunion.com

Ces articles pourraient aussi vous intéresser