Océan Indien par Imaz Press, jeudi 22 février 2024 à 06:49

Une trajectoire inhabituelle : Tempête Eleanor : un système qui tourne en rond... poussé par les alizés

image description
image description

La tempête Eleanor poursuit son drôle de chemin dans l’océan Indien et entre les îles des Mascareignes. Drôle parce qu’atypique de par sa trajectoire. À la différence des systèmes habituels, la tempête Eleanor - qui a pris naissance à l’est de Madagascar – est montée vers le nord. Le météore semble désormais décidé à retourner vers son point de départ à l’issue de son parcours. Toutefois, rien n’indique encore que le météore sera intact lorsqu’il y arrivera.

Il n'y a qu'à regarder la prévision de trajectoire de Météo France pour se rendre compte qu'Eleanor fait une boucle.

Selon les prévisions, Eleanor passerait à l'est de Maurice ce jeudi, puis au sud de La Réunion ce week-end, avant de remonter vers le nord, vers le lieu où la tempête a pris naissance.

Lire aussi - Eleanor : La Réunion sous une influence pluvieuse et houleuse

Lire aussi - Tempête Eleanor : La Réunion "ne devrait subir que des effets indirects du système" indique Météo France

Lire aussi - Tempête Eleanor : La Réunion est en pré-alerte jaune cyclonique

- Retour à la case départ… -

"C'est effectivement la tendance également suggérée par notre prévision", indique Sébastien Langlade, responsable de la cellule cyclone à Météo France Réunion. "Mais c'est complètement par hasard que cela pourrait se produire", dit-il.

"Je dis bien pourrais car il faut bien comprendre que durant cette phase de remontée vers le nord-ouest, le système sera en voie de comblement et il est possible que son centre se dissipe complètement avant de revenir vers son point de démarrage", c'est-à-dire à l'est de Madagascar, explique le météorologue.

Si cette trajectoire originale est liée au hasard, "dans le cas présent, la remontée vers le nord-ouest d'Eleanor se produit avec un phénomène se comblant et qui se fait porter par le flux d'alizés".

"Le système en descendant va s'affaiblir et comme il s'affaiblit, l'anticyclone va influer sa trajectoire", explique Patrick Rabeso, administrateur de Cyclone OI. "Un peu comme une barrière, l'anticyclone va forcer le système à repartir vers l'ouest à nord-ouest."

"Ça fait en tout un mouvement un peu atypique, une sorte de rond. Ce n'est pas souvent mais ça arrive d'avoir parfois des trajectoires particulières", ajoute-t-il.

- Ce n'est pas une première -

Une telle trajectoire n'est pas une première dans le milieu des phénomènes cycloniques.

En février 2007, la tempête tropicale Enok avait "eu un cycle de vie qui présentait des similitudes avec celui d'Eleanor", donne comme exemple Sébastien Langlade.

En mars 2016, "le cyclone tropical Emeraude a eu une trajectoire en forme de bouche l'amenant à repasser sur le point de départ de sa trajectoire".

"Tout cela est lié au hasard des trajectoires et à l'environnement spécifique qui a contrôlé le déplacement des phénomènes cycloniques à ce moment-là", dit-il.

- Un système en "moonwalk" -

Lorsque l'on regarde la trajectoire de cette tempête tropicale, on peut voir qu'à la différence des systèmes habituels, Eleanor a pris naissance à l'est de Madagascar. Au lieu de descendre vers le sud, la cyclogenèse est montée vers le nord. Regardez sa trajectoire :

Selon Sébastien Langlade la trajectoire de la tempête est "assez atypique". Cela s'explique par "une poussée d'alizés et donc de vents qui ont repoussé le système vers le nord". Il ajoute : "il est vrai que le phénomène El Nino peut aider à ce genre de chose."

Pour Patrick Rabeson, "le système se déplace à la moonwalk (marche sur la lune, pas de danse popularisée par Michael Jackson - ndlr) , c'est-à-dire en sens inverse alors qu'habituellement il va vers l'est".

ma.m/www.imazpress.com/redac@ipreunion.com

mots clés de l'article : Météo , Actus réunion

Ces articles pourraient aussi vous intéresser