Réunion par Imaz Press, vendredi 22 mai 2020 à 08:36
Possible accroissement des inégalités sociales de santé

CHU : une enquête pour analyser les conditions de vie en confinement

image description
image description

"Les mesures de confinement et de distanciation sociale pour lutter contre l’épidémie de Covid-19 à la Réunion, ont pu modifier la santé des habitants de l’île et accroître les inégalités sociales de santé. L’objectif de cette enquête téléphonique anonyme, conçue par le Centre d’Investigation Clinique (CIC) de la Réunion (Centre Hospitalier Universitaire de la Réunion / Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale), est de décrire, peu après la fin du confinement, l’état de santé de la population réunionnaise selon ses caractéristiques socio-économiques, principalement le niveau de précarité du quartier de résidence et les conditions de logement pendant le confinement" indique le CHU dans un communiqué que nous publions ci-dessous

Les personnes ciblées par cette enquête anonyme sont âgées de 18 ans et plus, installées à la Réunion avant le début du confinement (avant le 17 mars 2020), ayant vécu l’ensemble de l’épisode du confinement à la Réunion (8 semaines), sans curatelle.

Cette enquête prévoit d’inclure au total 900 personnes tirées au sort au sein des 114 grands quartiers réunionnais tels que définis par l’Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques de la Réunion.

Le contact avec la personne se fait au moyen de l’annuaire téléphonique des Pages Blanches, par une enquêtrice créolophone de la plateforme d’enquête du CIC de la Réunion.

Le questionnaire proposé dure une vingtaine minutes et aborde plusieurs sujets : les caractéristiques socio-économiques individuelles, la description du logement occupé pendant le confinement, l’exposition à l’épidémie, l’état psychologique (stress, anxiété, relations sociales, activités), les comportements liés au mode de vie. Les trois derniers sujets concernent le recours aux soins, la santé des enfants et celle des femmes.

Cette étude devrait permettre de mieux connaitre les populations vulnérables en situation de confinement, à la Réunion. Elle servira aussi à proposer des ajustements et des dispositifs d’accompagnement pour prévenir les difficultés liées au confinement dans la perspective de réduire localement les inégalités sociales de santé, si une prochaine vague épidémique ou une autre crise sanitaire conduisant à de semblables mesures se présentait à la Réunion.

L’enquête téléphonique Ré-Conf-ISS a commencé le 13 mai et se prolongera jusqu’à fin juin.

L’équipe du CIC de la Réunion vous remercie par avance pour votre participation à cette étude importante pour la santé publique locale.

mots clés de l'article : enquête , inégalités , CHU , confinement , actus reunion , Coronavirus , COVID-19

Ces articles pourraient aussi vous intéresser