Réunion par Imaz Press, jeudi 2 décembre 2021 à 14:10
Transports (actualisé)

Cinor : le nouveau téléphérique urbain nommé "Papang"

image description
image description

Ce jeudi 2 décembre, la nouvelle station téléphérique urbaine de Bois de Nèfles a été baptisée "Papang". partir du 23 décembre 2021, il sera possible de survoler la ville de Saint-Denis à 60m d’altitude depuis ce téléphérique. l’origine de ce projet, l’envie "d’une ville apaisée et de diminuer le trafic routier" déclarent les élus. Suspendu sur 2,7 kilomètres de long, le téléphérique urbain sera ouvert de 6h à 20h, desservant cinq gares, entre le Chaudron et Bois de Nèfles. (Photos : mairie de Saint-Denis et Cinor)

"Le téléphérique entre dans la dernière phase avant l’ouverture au public, la marche à blanc" a déclaré Maurice Gironcel, président de la Cinor. "Les 22 agents d’exploitation et de maintenance recrutés localement, peuvent désormais mettre en œuvre et parfaire, grandeur nature, l’ensemble des procédures habituelles et réglementaires de conduite de l’installation."

L’exercice réglementaire en situation est prévu le 16 décembre 2021. "En parallèle, les services régaliens instruisent l’ensemble des dossiers qui permettront d’obtenir l’arrêté préfectoral préalable à l’ouverture du téléphérique aux usagers" a ajouté Maurice Gironcel.

En octobre dernier, la ville de Saint-Denis et la Cinor avaient proposé à la population de voter pour leur nom préféré, et même de soumettre leurs propositions en jouant sur le formulaire mis à disposition par l'interco du Nord. La collectivité a reçu 80 propositions pour arriver à une pré-sélection de 10 noms qu'il a fallu départager. 3.000 personnes ont voté. C'est le nom Papang qui a été retenu.

Les premières cabines ont été posées sur les câbles pour prendre leurs envols lors des premiers tests le 5 octobre dernier. Environ 6.000 passagers par jour sont attendus sur le téléphérique de la Cinor, sur ce parcours qui va relier le Chaudron à Bois-de-Nèfles. En juillet dernier, conformément au calendrier indiqué, quatre premiers vols par drone avaient permis l'installation sur la boucle de câbles. Le coût total du chantier est estimé à plus de 54 millions d'euros.

Lire aussi - 2,7 km dans les airs et 6.000 passagers : le téléphérique de la Cinor va prendre son envol

Pour rappel le téléphérique urbain c'est :

- 2,7 kilomètres de voie - 5 stations - 46 cabines de 10 places avec accès personnes à mobilités réduite et possibilité de venir avec un vélo ou une poussette -14 minutes de parcours - un passage toutes les 34 secondes - 5 quartiers réaménagés, végétalisés et rendus plus animés (Bois de Nèfles, Bancoul, Moufia, Campus, Chaudron) - 50 millions d’eeuros de coût

www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

Ces articles pourraient aussi vous intéresser