[VIDÉO] Cinquième éruption de l’année (actualisé)

Piton de la Fournaise : le front de coulée est à 250 mètres de la RN2

Vendredi 26 octobre 2019 - Eruption au Piton de la Fournaise

Cinquième éruption de l’année pour le Piton de la Fournaise, en huit mois seulement. La crise sismique a débuté dans la nuit de jeudi 25 à vendredi 26 ocotbre et le suspense a duré une bonne partie de la journée jusqu’à cette annonce officielle : volkan la pété ! Une éruption dans le secteur des Grandes pentes et donc visible depuis la RN2. La lave s’est mise à dévaler rapidement le massif du volcan. 17h ce samedi 26 octobre, le front de coulée se trouvait à 250 mètres de la route nationale. La progression de la lave ralentit... Alors traversera ou traversera pas ? (Photo rb/www.ipreunion.com)

La lave tout près de la Route nationale

La lave n'avait pas été aussi proche de la RN2 depuis 2007. 17h ce samedi 26 octobre, le front de coulée se trouvait à 250 mètres de la route nationale. Si l'éruption avait commencé sur des chapeaux de roues, la lave dévalait les grandes pentes à vitesse grand V, depuis le milieu de la nuit, les choses ont changé. Le débit du trémor éruptif a baissé, et sur son chemin, la lave doit faire face à une végétalisation plus dense et un replat qui ralentissent fortement sa progression.

En 9h, la coulée a parcouru environ 150 mètres. "La progression des coulées se fait désormais sur des pentes moyennes de 19% (contre 16% ce matin)." indique l'Observatoire du Piton de la Fournaise dans son dernier bulletin avant de poursuivre "la lente progression du front de coulée de ces dernières heures s’explique par la baisse des débits de surface et par les pentes qui sont plus faibles que celles parcourues par la lave lors de la journée du 25/10/2019."

"Les scientifiques se sont rendus sur place ce samedi matin et ont effectué les premiers prélèvements" explique Aline Peltier, la directrice de l'observatoire du Piton de la Fournaise avant d'ajouter "les deux bras sont toujours actifs, l'un longe la coulée de 2007 et l'autre est situé dans la forêt, c'est la coulée la plus lointaine. Le site éruptif est à mi-pente".

La lave traversera-t-elle la RN2 ?

La directrice de l'observatoire ne peut pas se prononcer "aucune hypothèse n'est écartée" précise-t-elle. Comme toujours, le Piton de la Fournaise est capricieux...

Route coupée

La préfecture, elle, a activé le passage en alerte 2-2 : comme à chaque fois, "l’accès à l’enclos Fouqué, depuis le sentier du Pas de Bellecombe ou depuis tout autre sentier, ainsi que le poser d’aéronefs dans la zone du volcan, sont interdits jusqu’à nouvel avis".

Il a également été décidé de couper une portion de la Route nationale, par mesure de sécurité. En effet la lave pourrait bien couper la route cette fois-ci ! "Par mesure de sécurité, la route nationale 2 (RN2) est fermée à la circulation des véhicules à compter de 19h ce vendredi 25 octobre 2019 entre la coulée 2004 (ancienne décharge) et le giratoire Citron Galet au Tremblet" a indiqué la préfecture.

"Par conséquent l’accès du public à l’enclos est interdit jusqu’à nouvel avis depuis la RN2 (route des laves) entre les points précités, depuis le sentier du Pas de Bellecombe, depuis tout autre sentier" a-t-elle ajouté.

Retour sur le début de cette cinquième éruption de l'année

Une première crise sismique s'était produite lundi 21 octobre, dans la soirée. Mais fausse alerte, deux heures plus tard l'OVPF annonçait que "le nombre de séismes avait fortement diminué" et les déformations de surface se sont arrêtées.

Quatre jours tard, nouvelle crise sismique. Cette fois, celle-ci dure plus d'une demi-heure et la probabilité d'une éruption se renforce. C'est chose faite : dans l'après-midi, l'Observatoire et la préfecture annoncent officiellement la cinquième éruption de l'année, dans le secteur des Grandes Pentes.

Quatre éruptions depuis janvier

• Le dernier réveil du volcan remonte au dimanche 11 août dernier. La lave s'est ensuite approchée de la RN2, faisant redouter la traversée de la route par une coulée de feu liquide.. L'éruption s'est finalement arrêtée jeudi 15 août à 4h20 du matin, pour reprendre de plus belle à 8h30, et de nouveau s'éteindre à 22 heures.

Lire aussi : La quatrième éruption de l'année est terminée

• La troisième éruption commence aux alentours de midi ce lundi 29 juillet 2019. Moins d'une journée plus tard tout était fini. L'éruption arrêtée vers 4h30 du matin le mardi

Lire aussi : Piton de la Fournaise: toutes les images de la troisième (et courte) éruption

• Le mardi 11 juin, à 6h35 du matin, le Piton de la Fournaise s'était réveillé pour la deuxième fois de l'année après trois mois de sommeil. L'activité du volcan avait diminué dès le soir même, avant de se stabiliser sur la journée de mercredi. Le jeudi 13 juin 2019, la colère volcanique se terminait

Lire aussi: La deuxième éruption de l'année est déjà terminée

• La première éruption commence lundi 18 février à 9 heurs 48. Le volcan se rendort le même jour à 22 heures et se réveille à nouveau le mardi 19 février. L'éruption se terminera dimanche 10 mars à 6h28

Lire aussi : Eruption du Piton de la Fournaise : c'est reparti

Lire aussi : La première éruption de 2019 a été exceptionnelle en tout

www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

mots clés de l'article : volcan , OVPF , Piton de la Fournaise , Actualités de La Réunion , Eruption , actus reunion , Grandes Pentes