Réunion par Imaz Press, mardi 7 décembre 2021 à 08:29
Vaccination possiblement ouverte aux enfants de 5 à 11 ans dès la fin décembre (actualisé)

Covid-19 : Castex muscle les mesures à l’école et ferme les discothèques

image description
image description

Le Premier ministre Jean Castex et le ministre de la Santé Olivier Véran ont annoncé plusieurs mesures ce lundi 6 décembre 2021, pour freiner la reprise épidémique à l’approche des fêtes de fin d’année. Ces annonces faisaient suite à un conseil de défense sanitaire organisé dans la journée. La vaccination des enfants de 5 à 11 ans pourrait ainsi être possible d’ici la fin de l’année et dès le 15 décembre pour les plus fragiles. Dans les écoles, le stade 3 du protocole sanitaire est appliqué à compter de ce jeudi. Sur le plan de restrictions, aucun couvre-feu ni confinement n’est envisagé mais les discothèques vont être fermées pour les quatre prochaines semaines. Le télétavail, lui, est à nouveau fortement recommandé dans les entreprises à raison de 2 ou 3 jours par semaine (Photo d’illustration rb/www.ipreunion.com)

Le virus "circule vite" et "dans toutes les catégories" a rappelé le Premier ministre Jean Castex. Mais "l'heure n'est pas à des mesures de confinement ou de couvre-feu, ce serait disproportionné" a-t-il ajouté.

"Cette cinquième vague frappe toutes les régions, tous les départements" a précisé quant à lui le ministre de la Santé. "Elle est plus haute que la 3ème vague que nous avons connue." Depuis quelques jours, l'augmentation du diagnostic est de 40% par semaine, "c'est beaucoup, mais le retour des gestes barrières et la couverture vaccinale permettent d'avoir des premiers effets de freinage. Mais le virus circule encore" a ajouté Olivier Véran.

Cette 5ème vague "n'est pas qu'épidémique, elle est aussi sanitaire" avec "un grand nombre de malades" que l'on atteint à nouveau dans les hôpitaux. Plus de 12.000 patients sont hospitalisés à ce jour, "avec un rythme d'admission de presque un malade chaque minute dans notre pays".

"En baissant de seulement 10% le taux de contamination", l'hôpital pourrait éviter une nouvelle embolie, a dit Jean Castex qui a estimé que la mise en place de "jauges", "couvre-feux" ou de "confinements", "serait disproportionnée" en l'état actuel de l'épidémie.

"Sans la vaccination, a insisté le Premier ministre, des mesures de confinement auraient certainement déjà été prises ce qui n'est pas le cas aujourd'hui et l'objectif c'est que ce ne soit pas le cas non plus demain" a souligné le chef du gouvernement

• Les discothèques fermées

Les discothèques seront fermées "pendant les quatre prochaines semaines" a annoncé le Premier ministre. Une mesure essentielle pour le gouvernement, car le masque peut être difficilement porté dans ces établissements. "J'ai demandé à Bruno Le Maire d'engager des concertations" concernant les compensations économiques envisagées a ajouté Jean Castex.

Les contrôles de police seront renforcés pour le pass sanitaire. "Si nous respectons ces consignes et continuons à nous faire vacciner, nous passerons la vague" a promis Jean Castex.

• Rappel vaccinal sans rendez-vous pour les plus de 65 ans

Sur le plan de la vaccination, "plusieurs centaines de milliers de créneaux sont ouverts chaque jour" a précisé par la suite Olivier Véran, ministre de la Santé. 200 centres supplémentaires ont été ouverts en deux semaines. 60.000 praticiens disposent de vaccins.

Le rappel vaccinal "booste considérablement" la protection individuelle, a rappelé le Premier ministre Jean Castex en début de discours. 15 millions de personnes supplémentaires pourront avoir leur rappel d'ici janvier. Des créneaux "sans rendez-vous" vont être de plus en plus disponibles.

Les personnes de plus de 65 ans, jugées plus fragiles "pourront obtenir leur rappel vaccinal y compris sans rendez-vous quelque soit le centre dans lequel elles se rendent"a promis le Premier ministre.

Pour le variant Omicron, plus de 400 cas sont confirmés en Europe à ce stade, mais le ministre de la Santé estime que plusieurs milliers d'entre eux doivent déjà circuler dans le monde. Le variant Omicron "pourrait représenter la majorité des contaminations en Europe d'ici à quelques mois" a ajouté Olivier Véran.

En France, 25 cas de ce variants (dont trois à La Réunion) ont déjà été détectés. 21 personnes ont été contaminées à la suite de voyage en Afrique australe. Quatre cas sont considérés "autochtones", c'est-à-dire sans relation avec un séjour à l'étranger. Au moins l'un de ces cas autochtones a été identifié à La Réunion. Il s'agit d'un élève du lycée de Stella à Saint-Leu.

Lire aussi : Un cas autochtone de variant Omicron identifié au lycée Stella à Saint-Leu

• Le stade 3 du protocole sanitaire appliqué dans les écoles

Pour le milieu scolaire et alors que la propagation du virus s'est fortement accélérée chez les moins de douze ans, le protocole sanitaire sera rehaussé au niveau 3 pour les écoles primaires, a indiqué Jean Castex. Ainsi, le masque redevient obligatoire dans la cour de récréation, et le reste partout à l'intérieur. A La Réunion c'est déjà le cas depuis le lundi 8 novembre.

La limitation des sports de contact et une nouvelle organisation pour le temps de la cantine "en lien avec les élus locaux", sera mise en place, a indiqué Jean Castex.

"Nous maintiendrons notre politique de dépistage systématique de tous les élèves s'il y a un cas positif dans la classe et de fermeture de la classe au bout de trois cas positifs", a-t-il ajouté.

• Vaccination pour les 5-11 ans dès fin décembre

Pour les enfants âgés de 5 à 11 ans, la perspective de la vaccination "est maintenant proche" a indiqué le Premier ministre. Elle pourrait devenir possible dès le 15 décembre pour les plus fragiles. Le ministre de la Santé Olivier Véran a précisé ensuite qu'il s'agissait des enfants atteints de maladies chroniques, en situation d'obésité, de maladies cardiaques ou encore de diabète.

"Nous disposons de tous les feux verts des autorités sanitaires" a ajouté Olivier Véran. Pour les autres enfants, soit environ 6 millions, qui ne sont pas considérés comme fragiles, la vaccination pourrait commencer dès le 20 décembre. Deux avis favorables sont encore attendus : celui de la Haute autorité de santé et celui du Conseil national d'éthique.

• Le télétravail à nouveau encouragé

Le télétravail est à nouveau encouragé, à raison de 2 à 3 jours par semaine, 3 pour les métiers de la fonction publique. Il n'est pas obligatoire à ce stade, mais pourrait le devenir si les entreprises ne l'appliquent pas suffisamment d'elles-mêmes.

• Les rassemblements limités avant les fêtes

Pour les rassemblements conviviaux, "jusqu'aux fêtes de fin d'année, on lève le pied, on se protège pour profiter de Noël" a conseillé Jean Castex. "Cette consigne doit être passée partout, il faut la généraliser." Concrètement, il s'agit de reporter les cérémonies, les pots de départ en entreprises. M. Castex recommande de faire de même dans la sphère privée.

Pour les marchés de Noël et les événements culturels les protocoles devront être adaptés, avec "contrôle du pass sanitaire".

• Fenêtres ouvertes

Jean Castex a encouragé les Françaises et Français à porter le masque, ouvrir les fenêtres, à conserver jusqu'au bout les gestes barrières. "A nous de rester vigilants et nous montrer solidaires" rappelle le Premier ministre. "J'ai la conviction que nous sortirons de cette cinquième vague comme nous avons réussi à le faire pour les précédentes."

mm/www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

mots clés de l'article : gouvernement , santé , enfants , virus , mesures , masque , vaccination , rassemblements , annonces , olivier véran , actus reunion , discothèques , actualité réunion , Actu Réunion , Coronavirus , COVID-19 , Gestes barrières , Jean Castex , Covid Réunion , Info Réunion , Information Réunion

Ces articles pourraient aussi vous intéresser