Réunion mercredi 20 mai 2020
Dépistage et suivi des malades

Covid-19 : "le rôle des médecins libéraux au cours de l’épidémie est essentiel"

image description

L’Union régionale des médecins libéraux (URML OI) organise une visioconférence pour faire le point sur l’épidémie de Covid-19 à La Réunion : quelles préconisations pour la fin de quatorzaine obligatoire ? Quel est le rôle des médecins généralistes et spécialistes ? L’URML propose notamment de surveiller strictement les voyageurs avec un test 48 heures avant le départ et 5 jours après leur arrivée. Le rôle des médecins libéraux au cours de l’épidémie est essentiel pour le dépistage précoce des suspicions de Covid ainsi que le suivi des patients et leur entourage en plus de la continuité des soins, estime l’Union des médecins libéraux. Nous publions ici le communiqué de l’URML.

Dr Christine Kowalczyk est médecin généraliste et présidente de l'URML, composée de 31 élus dont 15 élus spécialistes et 15 élus en médecine générale, ainsi qu’un représentant de Mayotte. "Dans le cadre de ses trois missions qui sont l’organisation des soins, la veille sanitaire et la gestion de la crise sanitaire, l’URML OI s’est engagée avec l'ensemble de son bureau et des élus volontaires dans la gestion de la crise Covid-19" explique-t-elle.

"L’URML OI a d’emblée lancé des réunions d'information à l'intention des médecins libéraux en partenariat avec l'ARS et le CGEOI et ce dès le mois de mars, avant le confinement. Par la suite, nous avons lancé l'alerte au Gouvernement (Ministères de la Santé et des Outre-Mer, Préfet de La Réunion et Direction Générale de l’ARS) dès le 14 mars 2020, sur la nécessité d'avoir une politique sanitaire régionale adaptée à notre insularité" rappelle-t-elle. Une campagne d'information a été faite via la newsletter de l’URML OI sur le parcours du patient Covid, tout comme la production d’outils ayant pour but de faciliter l'exercice quotidien des médecins sur le suivi des patients Covid, la téléconsultation, l'hygiène au cabinet, précise un communiqué de l'union.

"Nous avons participé à toutes les réunions du comité médical à l’ARS et à l’instance de dialogue avec la communauté médicale présidée par Monsieur le Préfet de La Réunion et Madame la Directrice Générale de l’ARS. Un autre axe de notre engagement a été la protection des soignants par l’achat massif de masques et de visières, ainsi que l'organisation de la distribution des dons de masques et gels hydro-alcooliques (merci à la FAAC, à l’ADIR et au groupe Caillé). La distribution a été faite gracieusement et individuellement à chaque médecin par un prestataire au tout début de l'épidémie. Ceci a permis à des médecins spécialistes indispensables à la continuité des soins, non pourvus de masques, de reprendre une activité, notamment les cardiologues, radiologues, angiologues etc...."

Une communication grand public via des émissions diffusées sur une chaîne locale, " Histoires de médecins - spécial Covid " a également été réalisée. Au total, 40 émissions ont été faites et diffusées deux fois par jour, avec une rediffusion hebdomadaire, avec l’objectif d'informer la population sur la maladie Covid-19 et de répondre à leurs interrogations.

- Plusieurs préconisations -

"Nous avons créé conjointement avec toutes les instances précitées, des parcours permettant un lien clair entre la ville et l'hôpital, avec le rôle respectif de chacun dans son champ de compétence. La PTA, Plateforme Territoriale d’Appui, a été naturellement positionnée en aide aux professionnels pour l’évaluation médico-sociale, notamment pour l’aide au confinement et pour l’aide au patient dans l'utilisation du télé suivi et l’information sur la maladie" ajoute Dr Christine Kowalczyk.

Ces parcours ont été établis en lien avec France Assos Santé tout en respectant le principe de l'accord du patient et du secret professionnel. "Un dépistage a été organisé en ville avec des ordonnances types, créées en concertation avec les laboratoires privés et publics permettant un suivi des indications ciblées des prescriptions. Citons également la mise en place innovante des drives, bien avant la Métropole" précise l'URML.

"Actuellement nous sommes donc un territoire vert et nous espérons que cela va se poursuivre, malgré la fin de la quatorzaine obligatoire dans un site dédié" note le communiqué, sans faire au passage plusieurs propositions. "Nous avons, avec l'ensemble de la communauté médicale, proposé de surveiller strictement les voyageurs avec un test 48 heures avant le départ et à J5 après leur arrivée. Une demande de prescription de masques devrait être faite systématiquement en cas de retour à domicile. Le rôle des médecins libéraux au cours de l'épidémie est essentiel pour le dépistage précoce des suspicions de Covid ainsi que le suivi des patients et leur entourage en plus de la continuité des soins. Nous restons bien sûr vigilants quant à la reprise de vols commerciaux, la libre circulation des personnes et les échanges plus importants avec la Métropole."

Ces articles pourraient aussi vous intéresser