Le bilan passe donc à 3 morts

Crash d’un avion de tourisme : le pilote est décédé

Photo/Gendarmerie de La Réunion

Le 16 octobre, un avion de tourisme de type CESSNA s’était crashé dans le secteur de la Plaine des Sables, faisant deux morts et deux blessés, dont un grave, le pilote. Celui-ci n’a finalement pas survécu, il est décédé ce jeudi 31 octobre. Il était jusqu’ici entre la vie et la mort. Quant au dernier passager, son pronostic vital n’est plus engagé. Une enquête est toujours ouverte par le parquet de Saint-Pierre. La thèse accidentelle est privilégiée pour le moment.

Vers 10h le 16 octobre, un avion de tourisme de type CESSNA s'est crashé dans le secteur du volcan. Quatre personnes se trouvaient à bord de l'aéronef. Deux d'entre elles, deux femmes d'une cinquantaine d'années sont décédées, le pilote de l'aéronef était entre la vie et la mort.

Très vite le Peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM), la section aérienne de gendarmerie et la brigade de gendarmerie de transport aérien (Bea) ont été mobilisés. Une cellule de crise a été activée en préfecture et le plan Orsec Sater (secours aéroterrestre) a été déclenché par les services de l'État.

Lire aussi : Crash d'un avion de tourisme près du volcan : 2 morts, 2 blessés

Une enquête a été ouverte par le parquet de saint-Pierre. La thèse accidentelle est encore privilégiée par les enquêteurs.

Selon Caroline Calbo, procureure de la République, les deux victimes étaient des femmes d'une cinquantaine d'années, la femme du passager qui se trouvait à l'avant et sa cousine. Elles se trouvaient toutes deux à l'arrière de l'avion de tourisme. Le passager qui se trouvait à l'avant au côté du pilote s'est en sorti.

Suite à ce crash, le monde aérien a rapidement exprimé son soutien. L'aéroclub Roland Garros a adressé ses condoléances aux familles des victimes : "les collaborateurs, les membres et les pilotes de l’Aéroclub Roland Garros tiennent à exprimer leur profonde émotion et s’associent pleinement à la douleur de chacun des membres et pilotes de l’Aéroclub du Sud et de son Président Gérard Mailly".

Lire aussi : Crash du Cessna : l'aéroclub Roland Garros adresse ses condoléances aux familles des victimes

L'aéroclub du Sud s'est dit touché du "soutien unanime". "L’aéroclub du sud vit actuellement une des périodes les plus sombres de son histoire. Subir un crash, qui plus est avec des victimes, est le pire des évènements pour un aéroclub. Au nom des membres de l’aéroclub du sud, je souhaite d’abord exprimer notre grande tristesse devant cette tragédie."

Lire aussi : Crash d'un avion de tourisme : l'aéroclub du Sud se dit touché du "soutien unanime"

Le crash de cet avion de tourisme Cessna n'est pas sans rappeler les neuf crashes aériens mortels qui se sont produits à La Réunion ces vingt dernières années. Vingt-deux personnes ont perdu la vie dans des drames aériens dont les causes n'ont pas toujours été identifiées par les services du Bureau d'enquêtes et d'analyses pour la sécurité de l'aviation civile (BEA) chargé de mettre en lumière les dysfonctionnements qui ont mené à ces issues funestes.

Lire aussi : Dix crashes aériens mortels en seize ans à La Réunion

mm / www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

mots clés de l'article : accident , crash , Faits divers , Actualités de La Réunion , avion de tourisme , actus reunion , Plaine des sables